La Relation matrimoniale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Relation matrimoniale

Titre original Meoto zenzai
Réalisation Shirō Toyoda
Scénario Sakunosuke Oda (roman)
Toshio Yasumi
Acteurs principaux
Pays d’origine Japon
Sortie 1955
Durée 121 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Relation matrimoniale (titre japonais : Meoto zenzai) est un film de Shirō Toyoda, sorti en 1955 et adapté du roman éponyme de Sakunosuke Oda.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un homme faible, paresseux et égoïste vit sous la protection de sa maîtresse qui, pour subvenir à leurs besoins, travaille dans un bar et entretient une relation avec un homme fortuné. « La femme est sérieuse mais peut-être n'a-t-elle, comme le pense la famille du jeune homme, aucun autre choix possible. »[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre du film : La Relation matrimoniale (titre alternatif : Un Couple bien comme il faut)
  • Titre original : Meoto zenzai
  • Réalisation : Shirō Toyoda
  • Scénario : Toshio Yasumi, d'après le roman de Sakunosuke Oda
  • Photographie : Mitsuo Miura, noir et blanc
  • Montage : Kôichi Iwashita
  • Musique : Ikuma Dan
  • Production : Toho, Ichirô Satô
  • Pays d'origine : Drapeau du Japon Japon
  • Langue : japonais
  • Genre : Comédie dramatique
  • Durée : 121 min
  • Date de sortie : 1955

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaire[modifier | modifier le code]

Grand adaptateur d'œuvres célèbres de la littérature contemporaine japonaise, Shirō Toyoda, contrairement à Mikio Naruse avec Fumiko Hayashi ou Akira Kurosawa avec Shūgorō Yamamoto, ne s'est attaché à aucun auteur particulier. Il passe d'un écrivain à l'autre, en essayant d'extraire les romans les plus représentatifs. Toutefois, très souvent, les scénarios de Shirō Toyoda illustrent des situations où l'homme est d'un caractère plutôt faible et la femme, tout au contraire, d'un fort tempérament.

Les actrices qui ont merveilleusement incarné ces rôles de femmes fortes sont, en particulier, Chikage Awashima et Hideko Takamine (Un homme en extase/ Kokotsu no hito, 1973), tandis que l'acteur qui correspond le mieux à ce personnage d'homme faible gouverné par les femmes, issu de la tradition du nimaime dans le théâtre kabuki, serait Hisaya Morishige.

Contemporain de Nuages flottants de Mikio Naruse, le film de Shirō Toyoda traite, comme ce dernier, d'une histoire très représentative, selon Tadao Sato, de la tradition japonaise. Mais, là où « Nuages flottants est un drame, La Relation matrimoniale est une comédie. Ce sont deux manières différentes d'aborder le thème des relations fatales. » (Tadao Sato, op. cité) Quoi qu'il en soit, les deux films eurent, à leur époque, beaucoup de succès, même si une partie de la critique japonaise les estimèrent plutôt "rétrogrades".

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tadao Sato in: Le Cinéma japonais, tome II, Cinéma/pluriel, Centre Georges-Pompidou

Liens externes[modifier | modifier le code]