La Reine et le Cardinal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Reine et le Cardinal

Réalisation Marc Rivière
Scénario Jacques Santamaria
Acteurs principaux
Sociétés de production Gétévé
Rai Fiction (Italie)
SFP
Pays d’origine Drapeau de la France France / Drapeau de l'Italie Italie
Genre historique
Première diffusion 2009
Durée 90 min et 95 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Reine et le Cardinal est un téléfilm franco-italien en deux épisodes réalisé par Marc Rivière et diffusé en 2009 sur France 2.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À la mort de Richelieu, le cardinal Mazarin lui succède comme Principal Ministre à la demande du roi Louis XIII, qui lui demande également d’être le parrain du Dauphin. La reine, voyant en Mazarin le continuateur de la politique de Richelieu à laquelle elle s’opposait, finit par se laisser amadouer par sa diplomatie et ses bonnes manières. Lorsqu’elle devient régente après la mort du roi, elle le nomme Premier Ministre et le choisit comme principal conseiller au conseil de régence. Leur complicité grandit au-delà de la sphère politique et ils s’aiment clandestinement.

Les lourdes taxes décidées par Mazarin le rendent impopulaire et il se trouve rapidement confronté à la Fronde Parlementaire, qui le force à se réfugier avec la famille royale à Saint-Germain-en-Laye. Quand il s’oppose aux ambitions du prince de Condé qui risquent de faire ombrage à l’autorité royale, ce dernier prend le parti de la Fronde des princes contre le cardinal.

Contraint à l’exil — sur lequel s'ouvre le second épisode du téléfilm —, Mazarin continue à s’intéresser aux affaires du royaume depuis le château de Brühl où il séjourne en compagnie de sa sœur et de ses nièces. Après le couronnement de son filleul Louis XIV, il peut enfin rentrer en France et revoir la reine, avec laquelle il entretenait une relation épistolaire. Sa nièce Marie Mancini et le jeune roi s’éprennent l'un de l'autre, mais la raison d’État l’emporte : Mazarin et la reine éloignent Marie et organisent le mariage du jeune roi avec l’infante d’Espagne. Mazarin meurt, non sans avoir poussé le monarque vers l’absolutisme.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le tournage s’est déroulé en Bourgogne au château de Bussy-Rabutin, situé à Bussy-le-Grand (Côte-d'Or)[1], ainsi qu’à Noyers-sur-Serein (Yonne)[2]. Différents châteaux des Pays de la Loire ont également servi de décor (Brissac, Le Plessis-Macé, Le Plessis-Bourré, Le Lude).

Récompense[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Source : IMDb
  2. Les Échos, 16 août 2011