La Reine (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Reine.
La Reine
Église et presbytère
Église et presbytère
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Abitibi-Témiscamingue
Comté ou équivalent Abitibi-Ouest
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Jean-Guy Boulet
2013 - 2017
Constitution 19 septembre 1981
Démographie
Gentilé La Reinois, oise
Population 351 hab. (2014)
Densité 3,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 00″ N 79° 30′ 00″ O / 48.866672, -79.500005 ()48° 52′ 00″ Nord 79° 30′ 00″ Ouest / 48.866672, -79.500005 ()  
Superficie 10 001 ha = 100,01 km2
Divers
Code géographique 87080
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
La Reine

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
La Reine

La Reine est une municipalité de la province de Québec (Canada), dans la municipalité régionale de comté d'Abitibi-Ouest de la région administrative Abitibi-Témiscamingue[1].

Dans l'extrémité ouest du Québec où le territoire de l'Abitibi touche à l'Ontario, on retrouve la petite localité de La Reine, distante d'environ 80 km de Rouyn-Noranda et de 20 km de La Sarre, plus au sud-est.

Toponyme[modifier | modifier le code]

La Commission de toponymie du Québec écrit à son propos ce qui suit : « Les premiers défricheurs, en provenance de Berthier, se sont installés sur l'emplacement actuel de la municipalité en 1913 et ont fondé la mission de Saint-Philippe-de-La-Reine l'année suivante. Ils furent bientôt rejoints par des gens en provenance des comtés de Champlain, de Maskinongé, de Portneuf et de la Beauce. D'abord érigée comme municipalité des cantons unis de La Reine-et-Desmeloizes-Parties-Ouest en 1917, cette entité devenait la municipalité de La Reine en 1949, laquelle fusionnait en 1981, à la municipalité du village homonyme établie en 1922 en conservant son nom, dont on a tiré le gentilé La Reinois. Le nom municipal, porté également par la rivière qui sillonne l'endroit et par le canton proclamé en 1916, provient de celui du régiment de la Reine, créé en 1634, et qui a entre autres, servi sous les ordres de Montcalm à la bataille de Carillon (1758) et lors du siège de Québec (1759). Ce nom régimentaire souligne l'importance de la reine Anne d'Autriche, qui deviendra régente de Louis XIV, son fils, bénéficie alors des appuis militaires de son frère, le roi d'Espagne. Point surprenant qu'un régiment ait été identifié à ce moment-là à son ... de reine. Jadis, une gare dénommée Okiko, identifia également l'agglomération. Les Algonquins appellent aujourd'hui la rivière La Reine "Okikadosag Sibi" et cette dénomination signifie la rivière du cyprès (ou pin gris)[2]. »

Gentilé[modifier | modifier le code]

Les personnes qui habitent la municipalité de La Reine sont appelées «La Reinois» et «La Reinoise».

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1916 : Proclamation du canton de La Reine.
  • 10 septembre 1917 : Constitution de la municipalité des cantons unis de La Reine-et-Desmeloizes-Partie-Ouest.
  • 30 mai 1922 : Érection de la municipalité du village de La Reine.
  • 26 février 1949 : Changement de dénomination pour "Municipalité de La Reine".
  • 19 septembre 1981 : Regroupement de la municipalité de La Reine et du village de La Reine sous l'appellation de "Municipalité de la Reine".
  • 1er janvier 1983 : Annexion d'une partie de La Reine par Dupuy.

Démographie[modifier | modifier le code]

Tendance de la population [3]:

  • 2011 : 340 (variation de 2006 à 2011 : - 6,1 %)
  • 2006 : 362
  • 2001 : 386
  • 1996 : 437
  • 1991 : 473

Politique[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 2009[4] en cours Jean-Guy Boulet    
avant 2001[5] après 2005 Jacques Perrault    
Les données manquantes sont à compléter.


Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Lambert Rose des vents
Flag of Ontario.svg Ontario N Dupuy
O    La Reine    E
S
Clerval

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]