La Recouvrance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Recouvrance.
La Recouvrance
La Recouvrance durant la Semaine du Golfe du Morbihan 2007
La Recouvrance durant la Semaine du Golfe du Morbihan 2007

Type aviso-goélette
Équipage 5 marins
Gréement goélette à hunier
Débuts 1991
Longueur hors-tout 41,60 m
Maître-bau 6,40 m
Tirant d'eau 3,22 m
Voilure 430 m2 (9 voiles)
Déplacement 130 t
Capacité 30 stagiaires
Motorisation diesel (320 ch)
Chantier Chantier du Guip à Brest
Armateur Brest'Aim
Port d’attache Brest Drapeau de la France France

La Recouvrance est un aviso-goélette dont la construction a débuté en 1990 et qui a été présentée au public à l'occasion de Brest 1992.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Recouvrance est le bateau ambassadeur et la propriété de la ville de Brest.

Son nom provient du quartier de Brest du même nom, où les femmes de marins priaient Notre Dame pour leur proche parti en mer.

La Recouvrance est une goélette à hunier, réplique des goélettes de type « Iris », un modèle dessiné par l'architecte naval Hubert en 1817. Ces bâtiments militaires étaient destinés au transport de plis urgents, à la surveillance du trafic marchand et à la répression de la traite des esclaves sur les côtes d'Afrique et aux Antilles. Elles portaient six caronades de 24 et leur équipage était composé de 50 à 60 hommes.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La longueur hors-tout de La Recouvrance est de 42 mètres, sa longueur de coque de 25 mètres, son maître-bau de 6,40 mètres, son tirant d'eau de 3,20 mètres, sa surface de voilure (neuf voiles) de 430 m2.

Sa figure de proue représente la tête d'une femme.

Son armateur est Brest'Aim et son port d'attache est le port de commerce de Brest, là où la construction du bateau eut lieu, au chantier du Guip[1] sur le quai du Commandant Malbert.

Équipage[modifier | modifier le code]

L'équipage actuel se compose de cinq marins professionnels :

  • un chef de bord,
  • un second,
  • trois équipiers, dont un cuisinier.

Participation aux événements maritimes[modifier | modifier le code]

Depuis son lancement, La Recouvrance fut présente à de nombreuses fêtes maritimes.

Elle participe à toutes les Fêtes maritimes de Brest (Brest 1992, Brest 1996, Brest 2000, Brest 2004, Brest 2008, Tonnerres de Brest 2012).

Elle navigua également à certaines Fêtes maritimes de Douarnenez et alla rendre hommage en 2001 à un vieux trois-mâts, le Duchesse Anne qui célébrait son centenaire à Dunkerque.

Elle était présente à Rouen en 1999 pour l'Armada du siècle et à l'Armada 2003.

Elle était présente en août 2010 à la Fête de la mer de Saint-Valery-en-Caux[2].

En 2011, elle a remporté le Défi des Goélettes face à la Belle Poule, navire école de la Marine nationale.

Elle était visible lors de la parade de la Semaine du Golfe en 2011. Elle fut aussi présente aux Tonnerres de Brest 2012[3] .

En 2013, elle participa à la Mediterranean Tall Ships Regatta 2013 au départ de Barcelone et fit escale à la Toulon Voiles de Légende en septembre 2013. Elle fut aussi présente aux Voiles de Saint-Tropez du 29 septembre au 6 octobre 2013.

De nombreuses promenades en mer sont organisées à bord de la goélette : sorties journée, croisières...

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chantier du Guip
  2. « Fêtes de la Mer : Les 8, 13, 14, 15 août », sur France station nautique (consulté le 11 août 2011).
  3. Site des Tonnerres de Brest 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]