La Raison du plus faible

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec La Raison du plus fort (2003), documentaire de Patric Jean.

La Raison du plus faible est un film belge de Lucas Belvaux, sorti en 2006.

Le film a été présenté en compétition au 59e Festival de Cannes.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À Liège, pour pouvoir offrir une mobylette à la femme de leur copain Patrick, trois hommes vont tenter un très gros hold-up.

Il y a Patrick et Carole, un jeune couple qui ne s'en sort plus, Jean-Pierre et Robert, deux anciens métallos au chômage, dont un paralytique, et Marc, un petit délinquant repris de justice qui voudrait bien se ranger. L'étincelle qui va mettre le feu aux poudres est la panne du moteur de la mobylette de Carole, sans laquelle elle ne peut se rendre à la blanchisserie industrielle où elle gagne péniblement la paie du ménage. Patrick, sans emploi, n'a pas de quoi lui en acheter une nouvelle, et refuse par fierté l'aide d'un beau-père qui lui fait sentir son mépris.

Ces hommes décident de faire un casse, assorti d'une prise d'otages, chez des ferrailleurs qui démantèlent le haut-fourneau où travaillaient Jean-Pierre et Robert.

La préparation de ce hold-up donne lieu à une effervescence d'autant plus joyeuse et grotesque que les protagonistes sont a priori peu taillés pour l'action violente, la considérant avant tout comme un geste presque ludique de révolte et de réappropriation d'une dignité bafouée.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]