La Quête du Kalevala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Quête du Kalevala est une histoire en bande dessinée de Keno Don Rosa. Elle met en scène Balthazar Picsou avec ses neveux Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou ; apparaissent également Géo Trouvetou et Miss Tick. Elle se déroule principalement en Finlande.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En quête de son matériel de cireur, Picsou retrouve une vieille reconnaissance de dettes écrite sur une page d'un cahier d'un certain Elias Lönnrot, l'auteur du Kalevala. Dès que ses neveux Castors Juniors lui ont raconté l'histoire du sampo, Picsou veut trouver cet objet qui fabrique des pièces d'or à partir de rien.

Une fois en Finlande, les héros pénètrent dans le monde du Kalevala, le principal texte de la mythologie finlandaise.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Histoire n°D 99078.
  • Éditeur : Egmont.
  • Titre de la première publication : Sammon salaisuus (finlandais).
  • Titre en anglais : The Quest for Kalevala.
  • Titre en français : La Quête du Kalevala.
  • 33 planches.
  • Auteur et dessinateur : Keno Don Rosa.
  • Premières publications : album Sammon salaisuus ja muita Don Rosan parhaita, Finlande, novembre 1999.
  • Première publication aux États-Unis: Uncle Scrooge n°334, octobre 2004.
  • Première publication en France : Picsou Magazine n°344, septembre 2000.

Une 34e planche finale existe et a été publiée dans une édition de luxe finlandaise en novembre 1999. La Mort rapporte son chapeau à Picsou. Il en profite pour lui demander le secret qui lui permettrait d'emporter quelque chose avec lui après sa mort.

Références à Carl Barks[modifier | modifier le code]

Les références aux histoires de Carl Barks sont moins nombreuses que dans les autres histoires de Don Rosa. Néanmoins, le rappel de la jeunesse de Picsou est un rappel clair de ce que conta Barks : le premier travail de Picsou fut cireur de chaussures dans les rues de Glasgow. Don Rosa poursuit ce fait en évoquant un client finlandais, Elias Lönnrot.

Ce qui fait renoncer Picsou au Sampo est évoqué de manière imagée par le héros Väinämöinen :

« Es-tu prêt à m'accompagner ? (...)
À abandonner ton propre Kalevala
Où un amour perdu t'attend encore ».

Il s'agit de Goldie, la tenancière de bar de Dawson City, dans le Yukon, et qu'il connut pendant la ruée vers l'or du Klondike.

Cette histoire dans l'œuvre de Don Rosa[modifier | modifier le code]

La Quête du Kalevala est un hommage de Don Rosa aux lecteurs finlandais, fan de Donald Duck. Elle est particulière par son nombre de pages : 33 pages au lieu des 24 habituelles pour les longues histoires commandées par l'éditeur Egmont. Le travail de recherche fourni fut important : Don Rosa a lu le Kalevala, a pu consulter les documents de Lönnrot grâce à l'aide de la Société de littérature finnoise, a écrit les dialogues des personnages du Kalevala en suivant le rythme de huit syllabes par ligne (la traduction française est en alexandrins).

Deux dessins de cette histoire ont servi sur le bloc-feuillet de timbres émis le 13 mars 2001 par la poste finlandaise. Ce bloc commémorait les cinquante ans du magazine de bande dessinée, Aku Ankka (qui est le nom de Donald Duck en finnois). Les deux images sont Donald courant dans les rues d'Helsinki (planche 27) et Väinämöinen libérant Picsou (planche 31).

Sur l'histoire des personnages de l'univers de Donald Duck, Don Rosa illustre à nouveau les sentiments profonds de Picsou pour Goldie et de Donald pour ses neveux, chacun lors de deux scènes essentielles de l'intrigue.

Références historiques et culturelles[modifier | modifier le code]

La defense du sampo, peinture d'Akseli Gallen-Kallela dont la composition est reprise par Don Rosa dans La Quête du Kalevala.

L'histoire mêle les univers de Donald Duck et Picsou avec celui du Kalevala pour ses parties concernant le sampo :

  • Väinämöinen qui inspire Picsou au début de sa quête,
  • Illmarinen, le forgeron du Sampo, que va incarner Géo Trouvetou,
  • Tuoni, le seigneur des Ténèbres,
  • Louhi, la sorcière qui appelle à l'aide Miss Tick,
  • et Iku-Turso, le monstre appelé par Louhi.

Une partie de l'histoire se déroule dans Helsinki, dont Don Rosa a dessiné, entre autres :

  • la gare ornée des statues gigantesques d'Emil Wikström,
  • la statue des Trois Forgerons,
  • la cathédrale Tuomikirkko.

Les notes que le vieil homme joue sur sa kantele sont celles de l'introduction du Finlandia de Jean Sibelius.

Liens externes[modifier | modifier le code]