La Praz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Praz.
La Praz
Blason de La Praz
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Vaud
District Jura-Nord vaudois
communes limitrophes
(voir carte)
Juriens, Moiry, Mont-la-Ville
Syndic Anni Sordet
Code postal 1148
N° OFS 5758
Démographie
Gentilé Les Pratoux
Population 171 hab. (31 décembre 2011)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 40′ 03″ N 6° 25′ 38″ E / 46.667513, 6.427228 ()46° 40′ 03″ Nord 6° 25′ 38″ Est / 46.667513, 6.427228 ()  
Altitude 871 m
Superficie 512 ha = 5,12 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
La Praz

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
La Praz

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
La Praz
Sources
Référence population suisse[1].
Référence superficie suisse[2]

La Praz est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district du Jura-Nord vaudois.

Les habitants de cette commune ont pour sobriquet les "groseilles"[3].

Temple[modifier | modifier le code]

Église protestante construite en 1840 par l'architecte lausannois Henri Perregaux selon un plan traditionnel avec chevet à trois pans, comme on l'observe déjà au temple de Mézières (1706), modèle du genre. Perregaux reprend le même schéma aux temples des Charbonnières, de Forel (Lavaux), et de Huémoz[4]. Classé monument historique en 1960[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2011 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 28 septembre 2012)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. [1]
  4. Paul Bissegger, D'ivoire et de marbre. Alexandre et Henri Perregaux ou l'Age d'Or de l'architecture vaudoise (1770-1850), Bibliothèque historique vaudoise, coll. « Bibliothèque historique vaudoise 131 »,‎ 2007 (ISBN 978-2-88454-131-2), p. 218-223
  5. « Fiche de recensement 41 », sur recensementarchitectural.vd.ch

Sur les autres projets Wikimedia :