La Porteuse de pain (mini-série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Porteuse de pain (homonymie).

La Porteuse de pain

Titre original La Porteuse de pain
Genre Mini-série dramatique
Création René Wheeler
Production Maintenon Films, Roger Van Mullemet Colette Fleury
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine ORTF
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 13
Durée 26 minutes
Diff. originale 16 janvier 1973

La Porteuse de pain est une mini-série française, en 13 épisodes de 26 minutes, adaptée par René Wheeler d'après le roman éponyme de Xavier de Montépin et diffusée à partir du 16 janvier 1973 sur la troisième chaîne de l'ORTF.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au lendemain d'un pique-nique près de La Varenne avec sa femme et son ami Jacques Garaud, Pierre Fortier meurt dans un accident de travail à la verrerie où il est ouvrier. Jacques Garaud est contremaître à l'usine où a lieu l'accident. Il est secrètement amoureux de la jeune veuve et intervient pour lui obtenir une place de gardienne à l'usine. Mais Jeanne Fortier refuse son amour et le contremaître au désespoir vole de l'argent, un projet de "verre incassable" au directeur de l'usine, l'assassine, incendie l'usine, laisse des indices afin de faire accuser Jeanne Fortier et fuit en Amérique. Il y fait fortune avec l'invention du "verre incassable" et revient en France avec le nom de Paul Harmant. Accusée à tort d'avoir tué son patron et incendié l'usine dans laquelle elle travaillait, la jeune veuve est condamnée à la prison à vie.

Vingt ans plus tard, elle s'évade et change d'identité. Elle devient "maman Lison", la porteuse de pain, bien décidée à retrouver le véritable criminel.

Autour de la mini-série[modifier | modifier le code]

La mini-série eut un énorme succès en 1973. Par rapport au roman, la série ajoute au début une partie de campagne joyeuse au bord de la Seine, près de La Varenne. Le roman ne précise pas ce que fabrique l'usine, et le projet d'invention de son directeur Jules Labroue, volé par Jacques Garaud, son assassin, est une "machine à guillocher les surfaces courbes"...Dans la mini-série télévisée l'usine est une verrerie et le projet d'invention volé est "le verre incassable".

Distribution[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

  • La porteuse de pain - Intégrale en DVD de 2 disques (15 septembre 2010, Koba Films) ASIN B003D75L8S

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]