La Pilule qui rend sage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Pilule qui rend sage
Saison 11
Épisode no 2

Titre original Brother's Little Helper
Titre québécois Le Croqueur de pilules
Code de production AABF22
1re diffusion aux É.-U. 3 octobre 1999
1re diffusion en France 5 septembre 2000
Tableau noir Porc n'est pas un verbe
Gag du canapé Les Simpson, représentés en surfaces blanches numérotées, sont assis sur le canapé. Une équipe d'animateurs asiatiques arrive et peint les personnages.
Scénariste George Meyer
Réalisateur Mark Kirkland
Chronologie
Précédent Mel Gibson les cloches La Critique du lard Suivant
Listes
Liste des épisodes de la saison 11
Liste des épisodes des Simpson

La Pilule qui rend sage (France) ou Le Croqueur de pilules (Québec) (Brother's Little Helper) est le 2e épisode de la saison 11 de la série télévisée d'animation Les Simpson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Bart est un élève indiscipliné, faisant de nombreuses bêtises avec son acolyte de toujours, Milhouse. Le problème, c'est que Bart a une nouvelle fois dépassé les limites et le proviseur Skinner décide de proposer une solution aux parents de Bart : la voie médicamenteuse.

Marge est sceptique quant à l'efficacité de cette solution et craint également des problèmes de santé futurs ; le laboratoire détenant le brevet d'exploitation leur garantit une efficacité totale.

Malgré le succès de cette pilule, le médicament a un effet secondaire sur Bart, le rendant suspicieux : il croit en effet que les Américains sont victimes d'un complot perpétré par la fédération nationale de baseball. Homer, Marge et même Lisa croient que Bart est victime de folie ou d'un effet secondaire non connu du médicament. Non écouté, Bart devient de plus en plus dangereux, jusqu'à se procurer un char militaire avec lequel il se balade dans la ville. Il se dirige vers l'école primaire où il est scolarisé, laissant croire au téléspectateur que Bart va démolir l'école de Springfield. Mais il va au contraire diriger le canon du char vers le ciel et tirer un coup de canon, faisant tomber un satellite espion de la fédération de baseball : Bart avait donc raison. Avant que la fédération ne s'explique, Mark McGwire frappe des home run, détournant l'attention des habitants de Springfield de cette sombre histoire.

Le traitement de Bart n'est plus d'actualité, sa mère considérant qu'il est guéri.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Le titre original fait référence au titre de la chanson des Rolling Stones de 1966 Mother's Little Helper.
  • Le médicament focusyn est une référence à la Ritaline médicament controversé souvent donné aux enfants hyperactifs, ils évoquent aussi la dépendance que ce médicament peut engendrer et qu'aux USA, les profs conseillent aux parents de faire prescrire ce médicament (Skinner dans l'épisode).
  • Sur une affiche devant l'école il est écrit "Learn baby learn" en référence aux paroles de Disco Inferno des Trammps "Burn baby burn".
  • Dans une publicité, on voit Ralf assis sur les genoux d'un ours nommé Hosey the bear, c'est une référence à une mascotte américaine dans des spots télé concernant aussi le feu, Smokey the bear.
  • La pharm team est une référence à farm team, ce laboratoire est dans un batiment ressemblant au musée de Guggenheim.
  • Le Dr Hibbert fait référence au film Trois amigos !
  • Le film que Marge et Homer regardent est Showgirls
  • La scène où Marge s'oppose au char que conduit bart fait référence à la célèbre scène Homme de Tian'anmen.
  • Le portrait robot est de Denis la Malice, on y voit aussi la "veuve de Wilson".
  • Sur un T-shirt à la base on peut lire : I Went to the Persian Gulf and All I Got Was This Lousy Syndrome (Je suis allé au Golfe Persique et tout ce que j'ai eu c'est un horrible syndrome) ; en référence au Syndrome de la guerre du Golfe.
  • À la fin de l'épisode, Bart imite Popeye.

Notes[modifier | modifier le code]

  • Le président de IBM a faillit intenter un procès contre les auteurs mais a abandonné son projet, faute de preuves et du nom différent employé dans les dialogues.