La Paix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Paix est une comédie grecque antique d'Aristophane, produite en 421 av. J.-C. aux Grandes Dionysies d'Athènes, où elle obtient le deuxième prix.

Argument[modifier | modifier le code]

Cinquième pièce conservée d'Aristophane, la Paix a été écrite peu après la mort du démagogue Cléon, partisan farouche de la guerre contre Sparte. Aristophane voit en ce décès une occasion favorable pour signer une paix durable avec les adversaires grecs d'Athènes. Il s'adresse donc à la population de la cité à travers cette histoire en essayant de démontrer, sur le ton comique qui lui est propre, les douceurs d'un climat pacifié. Dans la pièce, le vigneron Trygée, accablé par les longues années de guerre, se fait le messager des peuples grecs auprès des dieux. Ayant rejoint les cieux sur un coursier insolite, il se rend compte que ceux-ci ont été désertés par les divinités habituelles, auxquelles a succédé l'entité guerrière Polemos, qui projette d'écraser les cités grecques. Trygée met tout en œuvre pour empêcher cette catastrophe.

Sur les autres projets Wikimedia :