La Pâle Figure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Pâle Figure
Auteur Philip Kerr
Genre Roman policier
Version originale
Titre original The Pale Criminal
Éditeur original Viking
Langue originale anglais
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Lieu de parution original Londres
Date de parution originale 1990
ISBN original 067082433X
Version française
Traducteur Gilles Berton
Lieu de parution Paris
Éditeur Éditions du Masque
Collection Masque jaune
Date de parution 1994
Nombre de pages 310
ISBN 9782702424261
Série Bernhard Gunther
(La Trilogie berlinoise)
Chronologie
Précédent L'Été de cristal Un requiem allemand Suivant

La Pâle Figure (The Pale Criminal) est un roman policier, situé pendant le Troisième Reich, de Philip Kerr paru en anglais en 1990, avec comme héros, dans sa deuxième apparition, le détective Bernhard Gunther. Ce livre est le deuxième de La Trilogie berlinoise.

Résumé[modifier | modifier le code]

1938, Berlin, alors que des choix décisifs pour le monde doivent se faire à la conférence de Munich (septembre 1938).

Tout se complique en Allemagne, également pour le détective (et ancien inspecteur de police) Bernhard « Bernie » Gunther (qui a maintenant 40 ans), qui s'est adjoint l'aide et les services d'un ancien collègue policier, Bruno Stahlecker. Lors d'une enquête sur une simple affaire de chantage, où la riche mère d'un homosexuel se voit menacée quant aux lettres d'amour de son fils à un médecin, le partenaire de Gunther, Stahlecker, se fait assassiner.

Au même moment, le SS-Obergruppenführer Heydrich, bras droit de Himmler, presse Gunther, qui n'apprécie en rien les Nazis, afin que celui-ci s'occupe d'une affaire bien plus importante à tout point de vue : un tueur en série viole et tue des adolescentes blondes et aryennes à Berlin tout en se moquant de la police et de son inefficacité. Gunther n'a d'autre choix que d'être temporairement intégré en tant que Kriminalkommissar dans les troupes de la Sécurité de l'État de Heydrich, où il ne peut faire confiance ni à ses subordonnés ni à ses chefs.

Les pistes le conduisent dans les tréfonds et secrets de la hiérarchie nazie où, semble-t-il, doit se trouver le ou les criminels en série recherchés, férus d'occultisme. Gunther identifiera également le responsable de la mort de son partenaire, Stahlecker, et aussi celui de Inge, sa compagne disparue mystérieusement lors du premier tome de cette série, L'Été de cristal.

Commentaire[modifier | modifier le code]

Dans la nuit du 9 novembre au 10 novembre 1938 a eu lieu la Nuit de Cristal.

Personnages historiques apparaissant dans le roman[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]