La Nouvelle Guerre des boutons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Guerre des boutons.

La Nouvelle Guerre des boutons

Réalisation Christophe Barratier
Scénario Christophe Barratier, Stéphane Keller et Philippe Lopes-Curval
Acteurs principaux
Sociétés de production Studio 37
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Film d'aventure
Film de guerre
Sortie 2011
Durée 1h40

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Nouvelle Guerre des boutons est un film français de Christophe Barratier sorti le .

Il s'agit de la cinquième adaptation cinématographique du roman de Louis Pergaud, sortie en France seulement une semaine après celle de Yann Samuell.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, une autre « guerre » sévit entre deux clans d'enfants des villages de Longeverne et Velrans (noms fictifs), en Haute-Loire. L'enjeu est d'obtenir le plus grand nombre de boutons possible de l'autre camp. Violette, une jeune fille juive, est protégée par la mercière du village à la demande de ses parents déportés. Mystérieuse sur ses origines, la jeune fille ne tarde pas à être démasquée. Lebrac, le chef des Longeverne, tombe amoureux de Violette.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Lieu de tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage du film a eu lieu de mi-juin à début d'août 2011 en Auvergne, en Haute-Loire: à Blesle et à Lavaudieu et dans le Cantal: à Chalinargues pour certaines scènes se déroulant à l'école.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Grasset, «Boutons» : la guerre des chiffres est déclarée, Le Parisien, 23 septembre 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]