La Monumental, arènes de Barcelone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arènes de Barcelone
La Monumental, arènes de Barcelone
Données générales
Nom officiel Plaza de toros Monumental de Barcelona
Coordonnées 41° 24′ 00″ N 2° 10′ 52″ E / 41.400089, 2.181231 ()41° 24′ 00″ Nord 2° 10′ 52″ Est / 41.400089, 2.181231 ()  
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Comm. auton. Catalogne Catalogne
Ville Barcelone
Organisation
Catégorie d'arènes 1re catégorie
Données historiques et techniques
Date d'inauguration 1914
Style(s) dominant(s) Néo-mudéjar
Classées BCIL
Capacité d'accueil 19 500 places

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
La Monumental, arènes de Barcelone

Géolocalisation sur la carte : Barcelone

(Voir situation sur carte : Barcelone)
La Monumental, arènes de Barcelone

La Monumental, située à la convergence de la Gran Via de les Corts Catalanes et du carrer Marina, est l'une des arènes de la ville de Barcelone (en catalan : « Plaça de braus la Monumental » et en espagnol : « Plaza de toros Monumental de Barcelona »). Elle est inscrite comme Bé Cultural d'Interès Local (BCIL) à l'inventaire du Patrimoine Culturel catalan[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Inaugurées en 1914 sous le nom de El Sport elles furent rebaptisées Monumental en 1916. Initialement, l'édifice de l'architecte Joaquim Raspall, avait une facade de style noucentiste, mais postérieurement Ignasi Mas i Morell (en collaboration avec Domènec Sugranyes)[2] fut chargé de construire une enceinte extérieure terminée en 1916. Cette façade, de style mudéjar et byzantin, avec ses mosaïques en bleu et blanc, est celle que nous voyons aujourd'hui.

À ce jour, la Monumental est la seule place taurine en activité à Barcelone. Las Arenas, les arènes de la plaça Espanya dans le quartier de Sants Montjuïc ont donné leur dernier spectacle taurin le 9 juin 1977 et ont été transformées en un centre commercial et de loisir [3]. Quant aux arènes les plus anciennes de la cité, El Torín dans le quartier de la Barceloneta, elles ont été fermées en 1923 et démolies en 1944.

La ville de Barcelone s'est déclarée opposée à la corrida et les courses de taureaux ont été interdites en Catalogne en 2010, ce qui a donné lieu à un virulent débat public, soulignant les différences entre l'Andalousie et la Castille, où se trouvent les ganaderías les plus vastes. Toutefois l'autonomie de la Catalogne sur le point des corridas vient d'être annulée puisque la corrida est placée sous la tutelle du ministère de la culture en Espagne. Le vote catalan sera sans doute révisé à la suite d'un décision gouvernementale, la corrida ayant été déclarée par le parlement espagnol Bien d'intérêt culturel le 12 février 2013[4]par 180 voix pour, 40 contre et 107 abstentions[5].

Les arènes de la Monumental ont une capacité de 19 500 places, selon les chiffres de l'étude de Jean-Baptiste Maudet[6]. Les arènes de la Monumental accueillent aussi des événements musicaux et des spectacles de cirque.

Une station de la ligne L2 (violette) du métro de Barcelone, porte le nom de Monumental ; la desserte se fait depuis le carrer Marina.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Baptiste Maudet, Terres de taureaux - Les jeux taurins de l'Europe à l'Amérique, Madrid, Casa de Velasquez,‎ 2010, 512 p. (ISBN 84-96820-37-1), Annexe CD-Rom 112 pages

Article connexe[modifier | modifier le code]