La Marque du poète

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Marque du poète (titre original : A Touch of the Poet)[1] est une pièce de théâtre (drame en quatre actes) d'Eugene O'Neill, achevée en 1942, mais créée seulement en 1957, après la mort de son auteur survenue fin 1953.

Argument[modifier | modifier le code]

27 juillet 1828, un village près de Boston, dans la salle à manger de la Tavern's Melody. Son propriétaire est Cornelius Melody, un ancien officier de l'armée de Wellington qui continue de porter avec fierté son vieil uniforme. D'origine irlandaise, émigré aux États-Unis avec son épouse Nora et sa fille Sara, il est régulièrement soûl et de plus, la taverne manque de clients du fait de son isolement. Cornelius ne témoigne guère d'affection à Nora, une femme fière et travailleuse, et projette un beau mariage pour Sara. Mais celle-ci est amoureuse de Simon (malade et alité à l'étage, il n'apparaît pas dans la pièce), contre l'avis de Deborah (Mrs. Henry Harford), la mère du jeune homme, conseillée par son avocat, Nicholas Gadsby...

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Deborah / Mrs. Henry Harford
  • Nora Melody
  • Cornelius Melody, son époux
  • Dan Roche
  • Mickey Maloy
  • Jamie Cregan
  • Patch Riley
  • Paddy O'Dowd
  • Sara Melody, fille de Nora et Cornelius
  • Nicholas Gadsby

Création mondiale (en Suède)[modifier | modifier le code]

Distribution originale

Création américaine[modifier | modifier le code]

Distribution originale

Liens externes[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Cette pièce a fait l'objet d'une suite intitulée More Stately Mansions (en), retrouvée sous forme de brouillon inachevé dans les papiers d'Eugene O'Neill, après sa mort, mise en forme et créée en 1967, à Los Angeles puis à Broadway, avec Ingrid Bergman.