La Malédiction (film, 2006)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Malédiction (homonymie).

La Malédiction

Titre original The Omen
Réalisation John Moore
Scénario David Seltzer
Dan McDermott
Pays d’origine États-Unis
Genre Horreur, Fantastique
Sortie 2006
Durée 110 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Malédiction (The Omen)[1] est un film américain, réalisé par John Moore, sorti le 6 juin 2006.

Le film est le remake du film homonyme de Richard Donner La Malédiction (1976).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alors que le Vatican est sens dessus-dessous – l'incarnation de Satan sur Terre est pour les jours prochains – la femme du diplomate américain Robert Thorn, en poste à Rome, donne naissance à un enfant. Ce dernier décède, mais le sort a voulu (ici Satan) qu'un autre enfant naisse au même moment. Pendant que sa femme est inconsciente, Robert en profite pour intervertir les enfants, puisqu'il voulait un enfant plus que tout. Mais, lorsque Damien grandit, ses parents se rendent compte qu'il est hors du commun... En effet, il est capable de contrôler les gens a distance. Les morts et autres incidents « bizarres » se multiplient autour de lui. Damien, né à la sixième heure du sixième jour du sixième mois, n'est pas le fruit du hasard...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • Mia Farrow, qui interprète dans ce film la diabolique Mrs. Baylock, est pour la troisième fois confrontée au diable. En 1968, elle interprète une femme enceinte du fils de Satan dans Rosemary's Baby de Roman Polanski, et en 1977, elle se retrouve à la merci d'une petite fille diabolique dans Le Cercle infernal de Richard Loncraine.
  • Le film est sorti dans le monde entier le 6 juin 2006, soit le 6/6/6. Un petit clin d'œil de la part des distributeurs, qui profitent de la superstition des spectateurs pour assurer la promotion du film. En effet, le chiffre 666 est le nombre de la Bête contenu dans l'Apocalypse de Jean.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclo-ciné