La Maison des sept péchés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Maison des sept péchés

Titre original Seven Sinners
Réalisation Tay Garnett
Scénario John Meehan
Harry Tugend
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film d'aventure
Sortie 1940
Durée 87 minutes (1 h 27)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Maison des sept péchés (Seven Sinners) est un film américain réalisé par Tay Garnett, sorti en 1940.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans le Pacifique, Bijou, une chanteuse de beuglant, expulsée d’île en île comme un élément perturbateur de boîtes de nuit, où elle provoque régulièrement rixes et destructions de mobilier, échoue avec deux compagnons, à Boni-Komba où elle est engagée au « Seven Sinners » (« aux sept péchés » : enseigne éponyme du titre original). Son numéro le plus attrayant est celui où elle chante, travestie en uniforme de marin (chanson : The man’s in the Navy). Elle excite la jalousie de la fille du gouverneur dont les soirées sont désertées par les beaux officiers de marine. Une idylle naîtra bientôt entre Bijou et Dan Brent, jeune et fringant lieutenant de vaisseau, mais un amour qui excitera cette fois la jalousie d’Antro qui veut la garder pour elle. Après quelques péripéties (dont une bagarre mémorable qui détruit entièrement le bar), Dan aura à choisir entre Bijou qu’il veut épouser et son devoir d’officier de la Marine.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Et, parmi les acteurs non crédités :

Liens externes[modifier | modifier le code]