La Maison des morts étranges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Maison des morts étranges
Auteur Margery Allingham
Genre Roman policier
Version originale
Titre original Police at the Funeral
Éditeur original Heinemann
Langue originale Anglais
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Lieu de parution original Londres
Date de parution originale 1931
Version française
Traducteur P. Saurel
Lieu de parution Paris
Éditeur Nouvelle Revue Critique
Collection L'Empreinte no 14
Date de parution 1932
Série Albert Campion
Chronologie
Précédent Jusqu'à la lie Sweet Danger Suivant

La Maison des morts étranges (Police at the Funeral) est un roman policier publié en 1931 par la romancière britannique Margery Allingham. C'est le quatrième roman où apparaît son héros récurrent, l'aventurier Albert Campion.

Résumé[modifier | modifier le code]

Albert Campion est sollicité par la fiancée d'un ami pour éclaircir la disparition pour le moins mystérieuse de son vieux cousin, Andrew Faraday. Ce dernier vivait jusqu'alors dans la maison démodée de Socrates Close, Cambridge, entouré par ses cousins William, Julia et Kitty. La famille, qui entretenait des relations hostiles, était complètement sous la dépendance économique et cérébrale de leur aïeule Caroline Faraday. Peu après l'arrivée de Campion à Cambridge, le détective apprend la mort soudaine de Julia...

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Albert Campion, aventurier et détective
  • Stanislaus Oates, superintendant de Scotland Yard
  • Tante Caroline Faraday, doyenne de la famille
  • William Faraday, fils de Caroline, ruiné
  • Julia Faraday, fille de Caroline
  • Kitty Faraday, benjamine de Caroline
  • Andrew Faraday, neveu de Caroline, ruiné
  • Joyce Blount, petite-nièce par alliance de Caroline
  • Marcus Featherstone, fiancé de Joyce