La Lucidité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Lucidité
Auteur José Saramago
Genre roman
Version originale
Titre original Ensaio sobre a lucidez
Éditeur original Caminho
Langue originale Portugais
Pays d'origine Drapeau du Portugal Portugal
Lieu de parution original Lisbonne
Date de parution originale 2004
Version française
Traducteur Geneviève Leibrich
Lieu de parution Paris
Éditeur Éditions du Seuil
Collection Cadre vert
Date de parution 2006
Nombre de pages 384

La Lucidité (en portugais Ensaio sobre a lucidez) est un roman de l'écrivain portugais José Saramago paru en 2004.

Résumé[modifier | modifier le code]

La capitale non spécifiée d'un pays dirigée par un parti conservateur et de tradition religieuse — on peut deviner à un endroit qu'il s'agit du Portugal — est frappée d'une « épidémie » de votes blancs qui surpassent les suffrages exprimés ; le gouvernement décrète l'état de siège pour que les citoyens de la ville « récupèrent la raison ». L'action se situe quatre ans après une épidémie de cécité « blanche » sujet d'un roman du même auteur L'Aveuglement. Les ouvrages portent, dans leur version originale, un titre similaire (Essai sur la cécité et Essai sur la lucidité). Les deux livres partagent plusieurs personnages, dont un central, « la femme du docteur ».

Style[modifier | modifier le code]

Comme dans d'autres ouvrages de José Saramago, les personnages et institutions ne sont jamais nommés mais décrits de manière impersonnelle : « parti de droite, du centre, de gauche », « l'inspecteur », « le commissaire », etc. Les dialogues sont transcrits sans ponctuation double, les interventions séparées par des virgules donnant l'impression d'un va-et-vient.

Éditions[modifier | modifier le code]