La Liste de Schindler (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Liste de Schindler est un roman historique écrit par l'Australien Thomas Keneally et publié en 1982. Il relate l'action d'Oskar Schindler (décédé huit ans auparavant), un industriel allemand et membre du Parti nazi, qui a sauvé pendant la Seconde Guerre mondiale près de 1100 Juifs promis à la mort dans le camp de concentration de Płaszów (Pologne), en les faisant travailler dans sa fabrique d'émail et de munitions voisine puis en les transférant en Tchécoslovaquie, et ce grâce à ses relations parmi les SS et en dilapidant sa fortune en pots-de-vin.

La « liste » en question désigne la liste des noms, couchée sur papier, des Juifs dont il a demandé et obtenu le transfert lorsqu'ils devaient partir pour le camp d'extermination d'Auschwitz. Le titre anglais original diffère quelque peu : Schindler's Ark, littéralement « L'Arche de Schindler », en référence à l'Arche de Noé.

Historique[modifier | modifier le code]

Genèse[modifier | modifier le code]

La naissance de cet ouvrage peut être attribuée à Poldek Pfefferberg, l'un des Juifs de la liste en question, rescapé ainsi de la Shoah. Après avoir tenté de convaincre plusieurs scénaristes et réalisateurs de réaliser un film sur l'action de Schindler pendant la Seconde Guerre mondiale, il a convaincu Thomas Keneally d'écrire ce roman, lui fournissant par la suite de nombreux documents et témoignages, l'accompagnant à Cracovie et sur d'autres lieux liés à l'histoire. Thomas Keneally a d'ailleurs dédié son ouvrage au « zèle et à la persévérance de Poldek Pfefferberg »[1].

Récompense[modifier | modifier le code]

Le roman a obtenu le prix Booker en 1982 (cf. Liste des lauréats du prix Booker en fiction#1982), dans la catégorie « fiction » ce qui prêta à polémique en raison du caractère historique du roman (à noter, Thomas Keneally souhaitait initialement changer tous les noms pour tourner le récit historique en une épopée plus fictive, mais Poldek Pfefferberg l'a convaincu de respecter les noms originaux)[1].

Adaptation[modifier | modifier le code]

Le roman a été adapté au cinéma en 1993 par Steven Spielberg (également sur l'insistance de Poldek Pfefferberg), en un film de nombreuses fois récompensé : La Liste de Schindler (Schindler's list en version anglaise originale — et non Schindler's Ark).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Les gardiens de la flamme, lexpress.fr, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]