La Lionne blanche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Lionne blanche
Auteur Henning Mankell
Genre Roman policier
Version originale
Titre original Den vita lejoninnan
Éditeur original Ordfront förlag
Langue originale Suédois
Pays d'origine Drapeau de la Suède Suède
Lieu de parution original Stockholm
Date de parution originale 1993
ISBN original 91-7324-426-0
Version française
Traducteur Anna Gibson
Lieu de parution Paris
Éditeur Éditions du Seuil
Collection Seuil policiers
Date de parution 25 mars 2004
Type de média Livre papier
Nombre de pages 432
ISBN 978-2020591935
Série Enquêtes de Kurt Wallander
Chronologie
Précédent Les Chiens de Riga L'Homme qui souriait Suivant

La Lionne blanche (titre original : Den vita lejoninnan) est un roman policier de Henning Mankell paru en 1993 en Suède, traduit en français en 2004 et mettant en scène l'inspecteur de police Kurt Wallander.

Résumé[modifier | modifier le code]

En 1992, Louise Åkerblom, agent immobilier et jeune mère de famille, prend sa voiture pour faire une dernière visite avant de rentrer chez elle. Elle se trompe de maison et est abattue froidement d'une balle en pleine tête par un homme.

Dans le même temps, en Afrique du Sud, Victor Mabasha, tueur professionnel noir, se voit confier une mission très rémunératrice. Les commanditaires, des Boers extrémistes très haut placés dans l'administration, projettent de faire assassiner une personnalité au sommet de l'État.

En Scanie, l'inspecteur Wallander retrouve le corps de Louise au fond d'un puits. Quelques jours plus tard, une ferme abandonnée explose non loin du lieu de la macabre découverte. Dans les débris, les policiers retrouvent un doigt noir coupé, les restes d'un émetteur sophistiqué et une pièce de pistolet rare en Scandinavie.

À partir de ces pièces de puzzle aussi hétéroclites, Wallander va peu à peu se lancer sur une piste où il croisera la route d'un ex-agent du KGB et démêlera les fils d'un complot opposant les acteurs de la lutte pour le pouvoir dans un pays situé à des milliers de kilomètres de la paisible ville d'Ystad.

Livre audio[modifier | modifier le code]

  • Henning Mankell (auteur), Anna Gibson (traductrice) et Guy Moign (narrateur), La Lionne blanche [« Den vita lejoninnan »], Ville-d'Avray, Sixtrid,‎ 4 février 2011 (ISBN 335-89-500-0209-2, lien notice BnF?)
    Support : 2 disques compacts audio MP3 ; durée : 14 h 37 min environ ; référence éditeur : Sixtrid A13M.

Lien externe[modifier | modifier le code]