La Ligue des rouquins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Ligue des rouquins
Publication
Auteur Arthur Conan Doyle
Titre d'origine The Red-Headed League
Langue Anglais
Parution Drapeau : Royaume-Uni Août 1891,
Strand Magazine (mensuel)
Recueil Les Aventures de Sherlock Holmes
Intrigue
Date fictive Octobre 1890
Personnages Sherlock Holmes
Docteur Watson
Jabez Wilson (client)
Vincent Spaulding
Archie Ross
Duncan Ross
John Clay
Nouvelle précédente/suivante
Précédent Un scandale en Bohême Une affaire d'identité Suivant

La Ligue des Rouquins ou L'Association des Hommes Roux[1] est une aventure de Sherlock Holmes, publiée par son auteur Arthur Conan Doyle en août 1891 dans le journal intitulé The Strand Magazine. La nouvelle a ensuite été republiée en 1892 dans le recueil intitulé Les Aventures de Sherlock Holmes, rassemblant les douze premières nouvelles des aventures de Sherlock Holmes et succédant aux romans Une étude en rouge et Le Signe des quatre.

Résumé[modifier | modifier le code]

Jabez Wilson demande l'aide de Sherlock Holmes après avoir intégré une certaine Ligue des Rouquins. En effet, quelques semaines auparavant son jeune assistant, Vincent Spaulding, lui a montré une annonce où il était écrit que toute personne rousse pouvait espérer pouvoir intégrer la Ligue des Rouquins et ainsi gagner quatre livres par semaine. Wilson s'est alors présenté et a été engagé par un certain Duncan Ross. Sa mission est de recopier des pages de l'encyclopédie britannique de 10 h à 14 h. Il faut aussi ajouter que Ross a bien insisté sur le fait qu'il devait toujours être ponctuel et ne jamais sortir pendant ces quatre heures de travail sous peine d'être licencié. Tout se passe très bien pendant plusieurs semaines mais un jour alors que Wilson allait à son travail il trouve sur la porte une feuille annonçant la dissolution de la Ligue des Rouquins. Cette affaire devenant de plus en plus floue, il décide d'aller voir Sherlock Holmes et avec son aide, découvre que Ross s'appelle en réalité John Clay et c'est comme cela qu'ils empêchèrent un cambriolage préparé brillamment par John Clay et ses complices. John Clay est en fait Vincent Spaulding.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Sidney Paget a réalisé les illustrations suivantes pour la première parution de la nouvelle (cliquer sur les vignettes pour les agrandir) :

Adaptations filmées[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Titre utilisé dans la traduction de Jeanne de Polignac