La Ligne de démarcation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne de démarcation.

La Ligne de démarcation

Réalisation Claude Chabrol
Scénario Claude Chabrol
Acteurs principaux
Sociétés de production Drapeau : France Société Nouvelle de Cinématographie
Drapeau : France Rome-Paris Films
Drapeau : Italie Compagnia Cinematografica Champion
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Genre Drame
Sortie 1966
Durée 120 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Ligne de démarcation est un film franco-italien de Claude Chabrol, sorti le 25 mai 1966, et adapté du roman du même titre de Gilbert Renault, alias colonel Rémy, ancien résistant FFL.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La France coupée en quatre : zone libre, zone occupée, départements annexés et du Nord de la France directement sous administration militaire allemande. La ligne de démarcation sépare la zone libre et la zone occupée

Pendant la seconde Guerre mondiale, sous l'occupation allemande, la ligne de démarcation coupe en deux un village du Jura. Un officier de l'armée française, Pierre, comte de Damville, prisonnier de guerre, blessé en 1940, libéré par les Allemands, revient chez lui. Mais son château est utilisé par l'occupant comme siège de la Kommandantur locale. Pierre est résigné à collaborer avec les Allemands. Ce que refuse courageusement sa femme, Mary, anglaise naturalisée française par son mariage qui rejoint les rangs de la Résistance. Jusqu'au jour où la Gestapo intervient dans la région à la recherche de deux parachutistes : un agent secret anglais et un agent de la France libre.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Interprétation[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]