La Grande Question sur la vie, l'univers et le reste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Grande Question sur la Vie, l'Univers et le Reste (en anglais : The Ultimate Question of Life, the Universe and Everything) est – dans l'œuvre de science-fiction de Douglas Adams Le Guide du voyageur galactique la question ultime sur le sens de la vie. Une réponse est proposée : le nombre 42, mais le problème est que personne n'a jamais su la question précise. Dans l'histoire, la réponse est cherchée par le super-ordinateur Pensées Profondes (Deep Thought en version originale et Grand Compute Un dans les anciennes éditions). Cependant, celui-ci n'était pas assez puissant pour fournir la question ultime après avoir trouvé la réponse (à la suite de 7,5 millions d'années de calculs). La réponse de Pensées Profondes embarque les protagonistes dans une quête pour découvrir la question qui y correspond.

Dans l'histoire[modifier | modifier le code]

La recherche de la question ultime[modifier | modifier le code]

La réponse ultime

Selon Le Guide du voyageur galactique, des chercheurs d'une race hyper-intelligente et pan-dimensionnelle construisirent le deuxième plus grand ordinateur de tous les temps, Pensées Profondes, pour calculer la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste[a 1]. Après sept millions et demi d'années à réfléchir à la question, Pensées Profondes fournit enfin la réponse : « quarante-deux[a 2] ».

« Quarante-deux ! cria Loonquawl. Et c'est tout ce que t'as à nous montrer au bout de sept millions et demi d'années de boulot ?
— J'ai vérifié très soigneusement, dit l'ordinateur, et c'est incontestablement la réponse exacte. Je crois que le problème, pour être tout à fait franc avec vous, est que vous n'avez jamais vraiment bien saisi la question[a 3]. »

Pensées Profondes informa les chercheurs qu'il construirait un deuxième ordinateur plus puissant, qui inclurait des êtres vivants dans son processus, pour leur dire quelle est la question. Cet ordinateur s'appelait la Terre et était si grand qu'on le confondait souvent avec une planète[a 4]. Les chercheurs eux-mêmes prirent l'apparence de souris pour faire fonctionner le programme[a 5]. Mais la question fut perdue cinq minutes avant le moment où elle devait être trouvée, à cause de la démolition de la Terre par les Vogons[a 5], soi-disant pour construire une voie hyperspatiale[a 6]. Plus tard dans la série, on apprend que les Vogons ont été engagés pour détruire la Terre par une association de philosophes et de psychiatres qui craignaient de perdre leur travail, une fois que tout le monde connaîtrait le sens de la vie.

Faute de connaître la question, les souris proposèrent « Combien de routes un homme doit-il prendre ? » (en anglais « 'How many roads must a man walk down? », le premier vers de la chanson Blowin' in the Wind de Bob Dylan)[a 7], après avoir envisagé et rejeté diverses autres questions comme « Qu'est-ce qui est jaune et dangereux [a 8]? » (la réponse est « un flan infesté de requins »).

À la fin de Globalement inoffensive, qui est le dernier roman de la série, il y a une dernière apparition du nombre 42. Tandis qu'Arthur et Ford sont déposés au club Beta, Ford crie au chauffeur de taxi de s'arrêter « là, au quarante-deux […] juste ici [a 9]! » La Terre entière (dans toutes les dimensions) est immédiatement détruite après cette dernière référence, ce qui pourrait laisser penser que la question ultime est « Où est-ce que tout se finit ? »

Les pièces de Scrabble d'Arthur[modifier | modifier le code]

À la fin de la première série radiophonique, de la série télévisée et du livre Le Dernier Restaurant avant la fin du monde, le deuxième de la pentalogie, Arthur Dent — le dernier humain à avoir quitté la Terre avant sa destruction, et donc la partie de l'ordinateur la plus susceptible de trouver la question — essaie de la découvrir en l'extrayant de son subconscient, en piochant au hasard des lettres de Scrabble. Il obtient ainsi la phrase « Quel est le produit de six par neuf ».

« Six fois neuf. Quarante-deux.
— C'est tout. Il n'y a rien d'autre[a 10]. »

Bien sûr, 6 \times 9 = 54, pas 42 (sauf en base 13). Il y a plusieurs interprétations possibles. L'une d'entre elles serait qu'Arthur a effectivement découvert la question ultime, et que celle-ci ne correspond pas à la réponse simplement parce que l'Univers est absurde et irrationnel. Arthur Dent accepte cette explication dans la série radiophonique, quand il remarque : « J'ai toujours dit qu'il y avait quelque chose de fondamental qui n'allait pas avec l'Univers. » Cependant, cette explication est contredite par le livre, principalement par le fait que la réflexion de la Terre n'était pas finie quand elle a été détruite.

Une autre explication serait que le programme (la Terre) aurait fonctionné correctement s'il n'avait pas été dérangé par des événements comme l'écrasement des Golganfricheux. Ces modifications importantes provoquèrent des erreurs dans le programme et lui firent découvrir la mauvaise question. Cela témoigne de la nature irrationnelle de la question dans l'esprit d'Arthur, puisqu'il est lui-même un descendant des Golganfricheux. En fait, la question dans l'esprit d'Arthur pourrait être une version altérée de la vraie question[a 11].

Il est également possible, étant donné la vision pessimiste de la technologie d'Adams (à la fin des années 1970), que la réponse 6×9 = 42 indique que le projet de la Terre était défectueux, et qu'il finirait par donner une réponse erronée, même si le programme avait été achevé avec succès. Cependant, si la Terre était un meilleur ordinateur que Pensées Profondes et pourtant défectueux, il est possible que « 42 » soit une réponse incorrecte.

Certains lecteurs remarquèrent plus tard que 6 × 9 = 42 est exact si les calculs sont effectués en base 13 et non en base 10. Douglas Adams a signalé qu'il n'avait pas pensé à ce détail, et répéta que cela n'était pas pertinent : « Personne n'écrit de blagues en base 13. […] Je suis peut-être un cas désespéré, mais je ne fais pas de blagues en base 13. »

La question de Marvin[modifier | modifier le code]

Une autre possibilité de question ultime est présentée dans le troisième tome, La Vie, l'Univers et le Reste. Se plaignant souvent d'avoir « le cerveau de la taille d'une planète » et affirmant une fois qu'il peut voir la question dans les ondes cérébrales d'Arthur[a 12], il est possible que Marvin, le robot dépressif, connaisse la question. Si ceci est vrai, il est possible qu'elle apparaisse dans le paragraphe suivant, extrait de La Vie, l'Univers et le Reste, où Marvin parle à un matelas nommé Laplupard.

« Je suis — c'est une très grossière approximation — trente milliards de fois plus intelligent que vous [dit Marvin]. Laissez-moi vous fournir un exemple. Pensez à un chiffre, n'importe lequel.
— Euh, cinq [répondit le matelas].
— Faux. Vous voyez [a 13]? »

Étant donnée la situation, et quelques autres indices, il est possible que la question ultime soit « Pensez à un nombre, n'importe lequel. » Ce serait ironique, puisque ce n'est pas vraiment une question.

« Pensez à un chiffre, n'importe lequel » est répété par l'ordinateur du Cœur-en-Or dans l'épilogue de La Vie, l'Univers et le Reste juste après qu'Arthur Dent suggère que Prak connaît peut-être la question ultime et se lamente que « Ça m'a toujours turlupiné qu'on ne l'ait jamais trouvée…[a 14] »

L'impossibilité de découvrir la question ultime[modifier | modifier le code]

Une blague sur l'impossibilité de comprendre le vrai sens de l'Univers apparut d'abord dans la phase secondaire du feuilleton radiophonique en 1978. Elle disait ceci :

« D'après une théorie, le jour où quelqu'un découvrira exactement à quoi sert l'Univers et pourquoi il est là, ledit Univers disparaîtra sur-le-champ pour se voir remplacé par quelque chose de considérablement plus bizarre et inexplicable.
Selon une autre théorie, la chose se serait en fait déjà produite. »

La disparition de l'Univers par son observation peut être une allusion à la physique quantique, stipulant la destruction de l'objet d'étude par son observation effective.

La plaisanterie fut réimprimée dans Le Dernier Restaurant avant la fin du monde[a 15]. Dans La Vie, l'Univers et le Reste, Arthur rencontre Prak, qui, grâce à une importante overdose d'un sérum de vérité particulièrement efficace, a acquis la connaissance de la vérité. Prak confirme que 42 est effectivement la réponse ultime à la grande question sur la vie, l'univers et le reste, mais révèle qu'il est impossible que la question et la réponse ultime soient à la fois connues pour le même Univers[a 16] (une sorte de moyen de garder la clé loin de la serrure). Cette interprétation de l'impossibilité de découvrir la question ultime renvoie sans doute au principe d'incertitude d'Heisenberg.

L'avis de Douglas Adams[modifier | modifier le code]

On demanda souvent à Douglas Adams pendant sa carrière pourquoi il avait choisi le nombre 42. Beaucoup de théories furent proposées, mais il les rejeta toutes. Le 3 novembre 1993, il répondit sur le groupe de discussion alt.fan.douglas-adams[1] :

« La réponse à ceci est très simple. C'était une plaisanterie. Ce devait être un nombre, ordinaire et plutôt petit, et j'ai choisi celui-ci. Les représentations binaires, la base treize, les moines tibétains ne sont que des balivernes. Je me suis assis à mon bureau, j'ai regardé dans le jardin et je me suis dit « 42 ira » et je l'ai écrit. Fin de l'histoire. »


Bien qu'il fût certainement vrai que la réponse ne devait être qu'un nombre sans signification cachée, le fait qu'il ait choisi 42 fut expliqué plus en détail lors d'une interview avec Ian Johnstone sur la BBC Radio 4 enregistrée en 1998[2] pour célébrer le vingtième anniversaire de la première émission radio du Guide galactique.

Dans l'interview, Adams dit qu'après avoir décidé que ce devrait être un nombre, il essaya de penser à ce que devrait être un « nombre ordinaire ». Il élimina les non-entiers, puis il se souvint avoir travaillé comme « emprunteur d'accessoires » pour John Cleese dans ses vidéos de Video Arts. Cleese avait besoin d'un nombre amusant qui servirait de chute à un long sketch le mettant en scène (dans le rôle d'un caissier de banque) et Tim Brooke-Taylor (dans le rôle d'un client). Adams pensait que le nombre que Cleese avait trouvé était 42 et décida de l'utiliser.

Plusieurs tentatives de fans de retrouver cette vidéo ont été vaines, et il est possible qu'elle n'ait jamais été publiée ou qu'elle ait été effacée depuis.

Douglas Adams, selon certains philosophes[évasif], ne cherchait qu'à démontrer que l'être humain se pose bien trop de questions, auxquelles il n'y aura évidemment jamais aucune réponse.

Allusions[modifier | modifier le code]

« Astuce du jour » sous pgAdmin III
« Aide au sujet de 42 » sous vim

Plusieurs allusions à « La grande question » ou à sa « réponse » apparaissent dans la culture populaire.

  • Le Spartan Douglas 042 du jeu vidéo Halo Wars tient son nom du roman de Douglas Adams.
  • 42 est le dernier de la liste des nombres dans la série Lost : Les Disparus (4, 8, 15, 16, 23 et 42). Les auteurs de la série ont décidé de choisir ce nombre comme un hommage à Douglas Adams [3].
  • Le groupe Level 42 doit son nom à l'œuvre de Douglas Adams[4].
  • Une piste de l'album Viva la Vida de Coldplay a pour titre 42[5].
  • Le moteur de recherche Google répond 42 à la recherche « the answer to life, the universe and everything[6] » (sans les guillemets).
  • Lorsque l'on pose la question "What is the answer to the life, the universe, and everything ?", Cleverbot répond 42.
  • Le moteur de recherche humanitaire Doona répond « La question reste inconnue à ce jour, l'ordinateur "Terre" n'ayant pas encore fini son calcul. » à la requête « 42[7] ».
  • Le premier TLD numérique ".42"[8]
  • Dans le jeu vidéo Spore, le succès « 42 » est attribué à quiconque découvrant le centre de la galaxie[9]. C'est également le nombre de munitions de la Crosse de Vie que reçoit le joueur en traversant celui-ci.
  • Lors des écrans de chargement de jeu vidéo World of Warcraft, un message d'astuce se trouve parfois être « Quelle que soit la question, la réponse est 42[10]. »
  • Le surnom de l'environnement graphique KDE 4.2 est « The answer[11] » (« La réponse »).
  • Lorsqu'on demande au moteur de recherche Wolfram Alpha la signification de la vie ou une question proche, il répond « 42[12] ». De même Siri (l'assistant vocal de l'iPhone 4S) fait parfois cette réponse[13].
  • Dans le logiciel OpenOffice.org, si on tape dans une cellule du tableur =ANTWORT("Das Leben, das Universum und der ganze Rest"), ce qui signifie en allemand « RÉPONSE("La vie, l’univers et tout le reste") », le logiciel répond 42[14].
  • Dans la première saison de X-Files : Aux frontières du réel, le numéro de l'appartement de Fox Mulder est 42, ce qui pourrait être une allusion à l'œuvre de Douglas Adams selon IMDb[15], mais il y a aussi d'autres allusions, comme l'heure, où il est souvent la 42e minute de l'heure.
  • Dans la série Stargate Atlantis (Cauchemar sur Atlantis), le Dr Rodney McKay demande « Avez-vous la moindre idée du nombre d'adresses répertoriées par les anciens qui n'ont pas de description ? » Le colonel Sheppard répond alors très passivement « 42 [16]? », ce qui pourrait être une allusion à l'œuvre de Douglas Adams[17].
  • Encore dans la série Stargate Atlantis (Quarantaine), il est dit que le code d'accès de Rodney McKay est constitué des dates de naissance d'Isaac Newton, Albert Einstein et lui-même, suivies de 42, qui serait, selon le lieutenant-colonel John Sheppard, « la réponse définitive aux grandes questions qu'on se pose sur la vie et sur l'Univers[18],[19] ».
  • Dans la série Stargate Universe (Regrets éternels), Nicholas Rush écrit au tableau « 46 », nombre qui revient sans arrêt dans ses rêves, et Daniel Jackson lui dit « 46 ! Pourtant je crois que la réponse à la grande question sur la vie, l'univers et le reste est 42. Le guide du voyageur galactique[20],[21]. ».
  • Dans le jeu de société Ad Astra, de Bruno Faidutti et Serge Laget, la carte Omnibus Rebus Responsum (Réponse ultime à toutes les questions) permet au joueur qui la possède d'être vainqueur si son score est exactement de 42 points en fin de partie[22].
  • Dans l'interprète du langage Prolog : SWI-Prolog, l'exécution d'une commande dont la valeur d'une des variables est incertaine, renvoie : ... 1,000,000 ............ 10,000,000 years later >> 42 << (last release gives the question)[23].
  • Si l'on demande à Clara, la conseillère virtuelle du site de la Fnac, ou à n'importe quel agent virtuel VirtuOz (Léa de Voyages-Sncf…) « La réponse sur la vie, l'univers et le reste », elle répond 42[24].
  • La version 10.10 d'Ubuntu (Maverick Meerkat) est sortie le 10 octobre 2010 (10/10/10). 101010 est la conversion en binaire du nombre 42[25].
  • Il y a 42 souris qui apparaissent dans le film tiré de l'œuvre[réf. nécessaire]. Par ailleurs, la réponse à la Grande Question est révélée à la 42e minute du film.
  • Dans le Conseil de Suak, qui est le troisième roman du Donjon de Naheulbeuk, une voix soumet une énigme aux personnages principaux du récit alors qu'ils traversent un ancien donjon. Cette voix termine son énigme en suggérant de ne pas répondre tout de suite 42.
  • Enfin, dans une tentative de déconstruction / réversion de l'axiome qui nous occupe ici, le groupe britannique des Monty Python commence, a contrario, par afficher clairement la question, mais réussit le tour de force d'y répondre... sans que personne ne puisse saisir la réponse. Publié en 1983, leur film Monty Python : Le Sens de la vie se termine en effet par une réponse vraisemblablement parfaite à la question posée, mais faite très rapidement, en voix off et pendant le déroulement du générique de fin, ce qui fait qu'aucun spectateur à ce jour n'a pu affirmer avoir capté et compris la fameuse réponse. Suivant le principe d'incertitude de Werner Heisenberg, il semblerait donc qu'il soit impossible de déterminer s'ils sont arrivés à la même conclusion que Douglas Adams, tout en partant de la même question initiale[réf. nécessaire].
  • Dans le MMORPG Dofus, une énigme a été lancée à l'ouverture de l'île de Vulkania. Voici l'un des indices donnés par les développeurs : " l’une des clés de la solution est en fait la réponse à une autre question. On pourrait même affirmer qu’il s’agit de LA réponse. Quand vous finirez par l’obtenir, il s’agira de peser le pour et le contre et de lui trouver un sens pour juger de son utilité."[réf. nécessaire]. Finalement, la solution était de multiplier 42 par un nombre X selon les emplacements des joueurs.
  • Dans League of Legends, depuis le patch 4.4 une des repliques du champion Heimerdinger est "42 ouiii ! mais quelle était la question déjà ?"
  • 42, une école informatique créée par Xavier Niel qui a ouvert en novembre 2013.
  • Toujours dans le MMORPG Dofus, le PNJ "Dullianne" se trouvant à l'entrée du château du comte Harebourg sur l'île de Frigost en -61,-78 fait référence à l'énigme de Vulkania en parlant de 42. Par ailleurs, le pnj "Matt Hematik" de Vulkania fait de nombreuses fois allusion à ce nombre au cours des quêtes de l'île (notamment lors de la quête "Souvenirs perdus"[26]).
  • Le numéro du vaisseau de Buzz l'Éclair est 42.
  • Dans la bande dessinée L'Élève Ducobu, la question fréquemment posée par monsieur Latouche au cancre héros de l'histoire est « Combien font 6 x 7 ? », la réponse étant 42.
  • Dans le jeu pour smartphone "Fruit Ninja", il faut atteindre 42, le score "représentant le sens de la vie" pour débloquer la lame M. Étincelle (M.. Sparkle).
  • Dans My little pony: les amies, c'est magique, le personnage de Twilight Sparkle, une intellectuelle cherchant souvent des explications inutilement compliquées à des choses évidentes, porte dans un épisode le dossard no 42.
  • Dans Hero Zero, on peut tomber sur un robot de nettoyage à intelligence incroyable montrant le nombre 42 sur l'écran ainsi qu'une serviette porte aussi le nombre 42.
  • Dans Le Monde de Nemo : l'adresse inscrite sur le masque du plongeur est P Sherman, 42 Wallaby Way, Sydney.
  • L'épisode 7 de la saison 3 de la série Doctor Who (2005) est intitulé "42".
  • Dans l'épisode 8 de la saison 6 de The Big Bang Theory qui s'intitule Le Mystère des 20 minutes (The 43 Peculiarity), Rajesh Koothrappali affirme que 43 est le nombre de Douglas Adams, ce à quoi Howard Wolowitz répond qu'il s'agit de 42.
  • Sur le site du jeu MMORPG Dofus, lors de l’événement du calendrier de l'avent, si vous vous trompez de case, le mini jeu peut vous répondre "Où se trouve la case du jour ? Moi je dirais... 42".
  • Avant, Sur le réseau social Facebook, si vous tapiez ":42:" dans le chat ou en commentaire, vous obtenniez un cadre rouge avec écrit 42 dedans.
  • Dans le film Prédictions, 42 apparait 2 fois en tant que localisation de catastrophe : la 1re lorsque l'avion crash, la 2e est la cabane de Lucinda pour échapper au rayonnement du Soleil.
  • Dans Assassin's Creed III, le nombre 42 apparaît très brièvement sur le sac à dos d'un garde qui s’apprête à tirer sur Connor qui est sur un toit. (Ref: la séquence 5 et la mission "Voyage à Boston").
  • Dans le jeu Fable 2 le dernier artefact de la "Quête de l'Archéologue" est un parchemin usé par le temps sur lequel on peut lire "Il suffit de penser au nombre 42".
  • Dans le film Mission impossible 2, le virus Chimère est stocké au quarante-deuxième étage.
  • Dans la série d'animation Têtes à claques, dans l'épisode " La rentrée", le bus scolaire est en retard de 42 secondes.
  • Dans la série d'animation Les Simpson, dans l'épisode 18 de la saison 8, Homer désire acheter 42 baignoires (malgré une promotion sur l'achat de 50).
  • Dans le jeu Resident Evil, la plante gigantesque du poste garde est nommée "plante 42"
  • Dans la série télévisée Dr House, dans l'épisode 17 de la saison 2, Grégory House affirme que son numéro fétiche est le 42.
  • Dans le film Battle Royale (film), ou dans sa version roman, 42 est le nombre de participants à un Battle Royale régulier.
  • Dans le film Donnie Darko, 42 est le nombre de minutes avant la fin du monde.
  • Dans la série Les Aventuriers du Survivaure, dans l'épisode 4, Eagle cherche comment activer le signal crypté Oméga dans le manuel 42.
  • Dans le système de fichier Reiser4, 42 est le numéro de l'inode du répertoire root.
  • Le logo Microsoft utilisé entre 1992 et 2001 avait 42 carrés.
  • Dans le film I, Robot (film), le premier robot que l'on peut voir porte le numéro 42.
  • Dans le film Hackers, on peut voir un poster accroché au mur qui porte le numéro 42.
  • Dans la série Sex and the City, Miranda avoue avoir eu 42 amants
  • Dans la série Spin City, Michael J. Fox porte dans un épisode un T-Shirt marqué du nombre 42.
  • Dans la série It crowd, dans le dernier épisode de la saison 2, un des héros porte un T-Shirt marqué du numéro 42 à l'avant.
  • Dans la série de marionnettes Between the Lions, le héros porte un T-Shirt marqué du numéro 42.
  • Le comique Sanjeev Bhaskar a appelé sa série, "The Kumars at no 42" en hommage à son ami Douglas Adams.
  • Dans l'application Pages d'Apple, l'icône pour "afficher le nombre de mots" dans l'onglet présentation est un 42 blanc sur fond gris sombre.
  • L'assistant vocal Cortana équipant les téléphones Windows Phone 8.1 répond "I've heard from a reliable source that the Answer is 42. But still no word on what the question is." à des questions un peu vagues de l'utilisateur comme "guess what".
  • Dans la série Breaking Bad, épisode 12 saison 3, Jesse Pinkman est en retard de 42 minutes.
  • Dans le livre The Swift Programming Language, d'Apple, au premier chapitre, l'exemple de la variable et de la constante est 42.
  • Dans la série South Park, épisode 9 de la saison 8, l'incarnation du supermaché Wall Mart dit « : vous connaissez la réponse mais pas la question », ce qui correspond au problème que pose la grande question sur la vie l'univers et le reste.
  • Dans une publicité d'M6 de contre-programme à la Coupe du monde 2014, le livreur de pizza livre à l'appartement numéro 42.
  • Dans la série Sherlock, épisode 2 saison 1, Sherlock Holmes et John Watson se rendent à la banque et montent à l'étage 42 (écrit à l'envers, sur le plafond).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Œuvres de Douglas Adams
  1. Le Guide du voyageur galactique, p. 213
  2. Le Guide du voyageur galactique, p. 231
  3. Le Guide du voyageur galactique, p. 232
  4. Le Guide du voyageur galactique, p. 234
  5. a et b Le Guide du voyageur galactique, p. 253
  6. Le Guide du voyageur galactique, p. 53
  7. Le Guide du voyageur galactique, p. 260
  8. Le Guide du voyageur galactique, p. 259
  9. Globalement inoffensive, p. 319
  10. Le Dernier Restaurant avant la fin du monde, p. 276
  11. « Sans doute la mauvaise, ou bien une déformation de la bonne. Mais ça nous fournirait déjà un indice, si on parvenait à la trouver. » Le Dernier Restaurant avant la fin du monde, p. 274
  12. « La réponse est inscrite dans l'encéphalogramme du Terrien, poursuivit Marvin, mais je doute que ça vous intéresse des masses. » Le Dernier Restaurant avant la fin du monde, p. 179
  13. La Vie, l'Univers et le Reste, p. 82–83
  14. La Vie, l'Univers et le Reste, p. 283
  15. Le Dernier Restaurant avant la fin du monde, p. 13–15
  16. La Vie, l'Univers et le Reste, p. 289–290
  • Autres sources
  1. (en) Adams, Douglas, « Why 42? », sur alt.fan.douglas-adams,‎ 3 novembre 1993 (consulté le 24 décembre 2010)
  2. Cette interview a été publiée dans Douglas Adams's Guide to The Hitch-Hiker's Guide to the Galaxy, Cassette BBC ISBN 0-563-55236-0 et dans The Hitchhiker's Guide to the Galaxy - The Collectors Edition CD BBC ISBN 0-563-47702-4.
  3. (en) « 42 », sur Lostpedia
  4. (en) Duncan, Amy, « Level 42: British rockers with jazz roots ride high in US », sur The Christian Science Monitor,‎ 19 novembre 1987 (consulté le 23 décembre 2010)
  5. http://www.coldplay.com/recordings/viva_la_vida/
  6. (en) « The answer to life, the universe and everything », sur Google.com (consulté le 23 décembre 2010)
  7. (fr) « Requête 42 », sur Doona.fr
  8. (fr) et (es) « Site officiel de 42Registry », sur 42registry.org
  9. (en) Langer, Jörg, « Spore: Not a bad game », sur GamersGlobal (consulté le 23 décembre 2010)
  10. « Liste des astuces au démarrage », sur WoW-fr.com (consulté le 18 avril 2010)
  11. (en) « KDE 4.2.0 Release Announcement » (consulté le 5 mars 2010)
  12. (en) « Aswer to the ultimate question of life, the universe and everything », sur wolframalpha.com (consulté le 8 mars 2010)
  13. (en) « Siri answers: What’s the meaning of life? », sur sirifunny.com (consulté le 12 octobre 2011)
  14. (en) « Easter Eggs », sur OpenOffice.org Wiki (consulté le 18 avril 2010 ( ne marche plus ))
  15. (en) « Trivia for X Files (1993) », sur Internet Movie Database (consulté le 24 décembre 2010)
  16. Épisode Cauchemar sur Atlantis, quatrième épisode de la quatrième saison de la série Stargate Atlantis. Autres crédits : Andy Mikita, Carl Binder.
  17. (en) « Stargate Atlantis: Doppelganger Trivia and Quotes », sur tv.com (consulté le 24 décembre 2010)
  18. Épisode Quarantaine, treizième épisode de la quatrième saison de la série Stargate Atlantis. Autres crédits : Andy Mikita, Carl Binder.
  19. (en) « Stargate Atlantis: Quarantine Trivia and Quotes », sur tv.com (consulté le 24 décembre 2010)
  20. Épisode Regrets éternels, quatorzième épisode de la première saison de la série Stargate Universe. Autres crédits : Jeff Vlaming.
  21. (en) « Stargate Universe: Human Trivia and Quotes », sur tv.com (consulté le 24 janvier 2011)
  22. (en) « To The Stars », sur Fantasy Flight Games (consulté le 24 décembre 2010)
  23. (en) « SWI-Prolog Easter Egg - Hitchhiker's Guide to the Galaxy Referance », sur The Easter Egg Archive (consulté le 24 décembre 2010)
  24. « Aide », sur Fnac.com (consulté le 24 décembre 2010)
  25. « Ubuntu 10.10 (« The Maverick Meerkat ») », sur Ubuntu-fr.org (consulté le 24 décembre 2010)
  26. Souvenirs perdus, sur dofus2.org. Consulté le 7 septembre 2013

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]