La Grand'Terre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Grand'Terre
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Flag of Newfoundland and Labrador.svg Terre-Neuve-et-Labrador
Comté ou équivalent Division No. 4
Démographie
Population 341 hab. (2011 en augmentation)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 33′ 52″ N 59° 10′ 52″ O / 48.5644444, -59.1811111 ()48° 33′ 52″ Nord 59° 10′ 52″ Ouest / 48.5644444, -59.1811111 ()  
Altitude Min. 0 m
Superficie 1 128 ha = 11,28 km2
Divers
Langue(s) Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Terre-Neuve-et-Labrador

Voir la carte administrative de Terre-Neuve-et-Labrador
City locator 14.svg
La Grand'Terre

Géolocalisation sur la carte : Terre-Neuve-et-Labrador

Voir la carte topographique de Terre-Neuve-et-Labrador
City locator 14.svg
La Grand'Terre

La Grand'Terre (anglais : Mainland) est un district de service local de Terre-Neuve-et-Labrador où se sont établis des pêcheurs français. Les Français avaient les droits de pêche sur la "French Shore", mais ils n'avaient pas le droit de s'établir de façon permanente. Quelques pêcheurs sur l'île Rouge (en face du village d'aujourd'hui), ne voulant pas retourner en France, se sont échappés pour aller à ce qu'ils appelaient "La Grand'Terre."

Il y a toujours une population francophone, surtout bilingue. Le Centre scolaire et communautaire Sainte-Anne englobe la plupart des services du village, incluant l'École Sainte-Anne, l'Association régionale de la côte Ouest (ARCO), une école pré-maternelle, l'association de l'Héritage de l'Île Rouge, un centre d'accès communautaire (Internet), RDÉE TNL et un bureau de Service Canada.

À côté du centre scolaire et communautaire, il y a une chapelle où les membres de la paroisse Catholique Sainte-Anne se réunissent.

Les entreprises incluent le restaurant Sea Breeze et le Mainland Gas Bar.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul M. Charbonneau, Louise Barrette - Contre vents et marées. 1992 - 119 pages

[1]