La Folie du roi George

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Folie du roi George (The Madness of King George) est un film britannique de Nicholas Hytner sorti en 1994. Il est adapté de la pièce de théâtre La Folie de George III d'Alan Bennett.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire véridique de la détérioration de la santé mentale de George III, et, par extension, de la relation qu'il eut avec son fils, le Prince de Galles, durant la crise de 1788. Période précédant la Révolution française, cette dernière aura des conséquences au Royaume-Uni. La médecine moderne a permis de supposer que George III était en fait atteint de porphyrie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Thématique[modifier | modifier le code]

Le film aborde le thème de la médecine relativement primitive de l'époque, où les médecins émettaient de nombreuses suppositions pour guérir les maux d'un corps humain qu'ils ne comprenaient que très peu.

Il dépeint aussi l'influence diminuante d'un monarque face à un parlement au sommet de sa puissance. La scène où il est restreint à se tenir assis par un médecin montre bien que, même après de nombreuses protestations, il se voit obligé de suivre les instructions à la lettre et d'accepter son rôle diminué. Après son rétablissement, il est vu à la fin du film expliquant au prince de Galles que le rôle de la famille royale n'est autre que d'être vu en étant heureux, de saluer la foule, et d'être un modèle pour le peuple, en se comportant de la meilleure façon possible.

Changement de titre[modifier | modifier le code]

En adaptant la pièce au cinéma, le titre a été modifié, passant de La Folie de George III à La Folie du roi George. Certaines rumeurs prétendaient que la présence initiale du chiffre romain "III" aurait pu inciter à croire que le film n'était qu'une suite de la pièce. Ces affirmations ont vite été démenties par le réalisateur, Nicholas Hytner, qui déclara simplement que ce nom avait été choisi parce que le sujet tournait autour du roi, et que c'est cette position qu'il voulait mettre en avant.

Lieux du tournage[modifier | modifier le code]

En plus des studios de Shepperton, le film a été tourné dans les lieux suivants :

Anachronisme[modifier | modifier le code]

Le film se situe en 1788. Pourtant, lorsque le roi étudie ses possessions en Amérique du Nord avec son premier ministre sur un globe, et se plaint d'avoir perdu des colonies, on constate que la carte représente le continent après la vente de la Louisiane (1803) et le traité d'Adams-Onís (1819).

Dans la première scène du film, lors de l'habillage du roi en vue de l'ouverture du Parlement, le panneau présente les armes royales composées seulement des armes d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande, alors que les souverains anglais ont également porté les armes de France jusqu'en 1801.

D'autre part, la dernière scène du film, montrant l'arrivée de la famille royale devant la cathédrale Saint Paul, montre un plan général de la cathédrale où figure la statue de la reine Victoria.

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Oscar du cinéma[modifier | modifier le code]

Le film a obtenu l'Oscar de la meilleure direction artistique en 1994. Il a également été nommé pour l'Oscar du meilleur acteur (Nigel Hawthorne), l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle (Helen Mirren) et l'Oscar du meilleur scénario adapté.

British Academy of Film and Television Arts[modifier | modifier le code]

La Folie du roi George a été nommé quatorze fois aux BAFTA mais n'en a reçu que trois :

  • Alexander Korda Award pour le meilleur film britannique
  • Meilleur acteur pour Nigel Hawthorne
  • Meilleur coiffeur/maquilleur pour Lisa Westcott.

Festival de Cannes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]