La Foire des ténèbres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Something Wicked This Way Comes.

La Foire des ténèbres

Titre original Something Wicked This Way Comes
Réalisation Jack Clayton
Scénario Ray Bradbury
John Mortimer (non-crédité)
Acteurs principaux
Sociétés de production Walt Disney Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Fantastique
Horreur
Sortie 1983
Durée 95 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Foire des ténèbres (Something Wicked This Way Comes) est un film américain de Jack Clayton sorti en 1983 et basé sur le roman du même nom écrit par Ray Bradbury.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une foire ambulante débarque assez mystérieusement dans une petite ville des États-Unis quelque temps avant la fête d'Halloween. Deux enfants, Jim et Will, s'y rendent en cachette et découvrent des attractions plutôt inquiétantes, comme un carrousel qui permet d'inverser le cours du temps. Non moins intrigant est le propriétaire de la foire : un certain Mr. Dark…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

C'est en 1977 que Ray Bradbury vendit les droits cinématographiques de son roman à la Paramount. Assisté du réalisateur Jack Clayton, avec qui Bradbury avait déjà travaillé sur Moby Dick, ils écrivirent un script complet. Cependant, le film ne fut jamais produit et il a été décidé de le laisser de côté.

À cette époque Walt Disney Productions avait la volonté de faire des films avec des thèmes plus adultes, afin de se libérer de l'image de producteur de films d'animations familiaux qui lui était associée. Suite aux succès de films de studios concurrents tels que Bandits, bandits et Dark Crystal, Disney décida d'acheter des droits de l'adaptation et embaucha Bradbury pour écrire un script totalement nouveau.

Le studio sollicita également Bradbury pour le choix des acteurs et du réalisateur. Il proposa alors Clayton à la réalisation, car il avait apprécié de travailler avec lui à la Paramount. Dans un article de Cinefantastique de 1981, Bradbury déclara que ses choix initiaux pour jouer Mr. Dark étaient Peter O'Toole et Christopher Lee. Toutefois la production leur préféra un acteur relativement inconnu, afin d'avoir un budget moindre. Durant l'avancement du film, deux visions différentes se confrontèrent. Bradbury souhaitait rester le plus fidèle possible au roman, tandis que Clayton voulait faire un film plus accessible et convivial pour toute la famille. Il y eu une rupture entre eux, lorsque Clayton engagea le scénariste John Mortimer (non-crédité) pour faire une révision de scénario sur ordre du studio.

Les scènes de la place centrale de la ville ont été tournées dans un décor artificiel des studios Disney à Burbank construit en 1982 et encore présent au milieu des années 1990[1].

Lors des projections tests, il n'y eu pas de bons retours de la part du public. Il fut alors demandé à Bradbury d'écrire une séquence d'ouverture narrative, et une nouvelle fin. Disney dépensa 5 millions de dollars US de plus, pour les nouvelles séquences filmées et montées. Bradbury dit à propos du montage final du film, "ce n'est pas un grand film, mais il est tout de même tout à fait acceptable".

Le compositeur Georges Delerue fit également les frais de ce nouveau montage puisque la musique qu'il avait initialement composée pour le film fut rejetée par le studio et remplacée par celle de James Horner.

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a été un échec commercial, rapportant environ 8 400 000 $ au box-office en Amérique du Nord pour un budget de 19 000 000 $[2].

Il a reçu un accueil critique plutôt favorable, recueillant 58 % de critiques positives, avec une note moyenne de 6,2/10 et sur la base de 24 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

La Foire des ténèbres a remporté le Saturn Award du meilleur film fantastique et du meilleur scénario. Il a été nommé dans 5 autres catégories lors des Saturn Awards (musique, costumes, maquillage, effets spéciaux et second rôle masculin) ainsi qu'au prix Hugo du meilleur film[4].

Analyse[modifier | modifier le code]

Le film fut coproduit par Bryna Productions et Walt Disney Productions ; ce film fait partie d'une poignée de productions Disney du début des années 1980 visant un public plus adulte — on peut citer également Les Yeux de la forêt (The Watcher in the Woods) réalisé en 1980 par John Hough, avec Bette Davis.

Même si elle a pour héros des enfants, on peut franchement classer l'œuvre dans le genre du cinéma d'épouvante.

Neil Sinyard note que les Silly Symphonies La Danse macabre (1929) et Les Cloches de l'Enfer (1929) prouvent que Disney pouvait être macabre, sombre et que les scènes cauchemardesques sont régulièrement présentes dans les longs métrages de Disney comme Blanche-Neige (1937), Pinocchio (1940) ou Fantasia (1940)[5]. Cette présence rend futile les critiques qualifiant d'aberration les productions plus adultes des années 1980 tel que Les Yeux de la forêt (1980) ou La Foire des ténèbres (1983), le spectateur devant y voir selon Sinyard la résurgence d'une tradition remontant à La Danse macabre[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John G. West, The Disney Live-Action Productions, p. 91.
  2. La Foire des ténèbres sur Box Office Mojo.
  3. La Foire des ténèbres sur Rotten Tomatoes.
  4. Awards for La Foire des ténèbres sur IMDb.
  5. a et b (en) Neil Sinyard, The Best of Disney, p. 20.

Lien externe[modifier | modifier le code]