La Floridita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
El Floridita
Image illustrative de l'article La Floridita
Bar de La Floridita
Présentation
Coordonnées 23° 08′ 14″ N 82° 21′ 26″ O / 23.137326, -82.35735123° 08′ 14″ Nord 82° 21′ 26″ Ouest / 23.137326, -82.357351  
Pays Drapeau de Cuba Cuba
Ville La Havane
Adresse 153 rue Obispo (La Habana Vieja)
Fondation 1817
Informations
Type de cuisine Cuisine cubaine
Spécialité(s) Poissons, fruits de mer, daiquiri
Géolocalisation sur la carte : Cuba
El Floridita
El Floridita

El Floridita est un célèbre bar à cocktail - restaurant du XIXe siècle de style Régence de La Habana Vieja, centre historique de La Havane à Cuba dans les Caraïbes. Ce lieu raffiné, avec son bar de bois précieux, sur font de musique cubaine, qui a conservé tout son cachet traditionnel historique, est un des symboles de La Havane et de Cuba, entré dans la légende des bars les plus célèbres du monde, grâce à l'écrivain américain Ernest Hemingway qui en fait un de ses lieux de prédilection entre 1932 et 1960.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1817 ce bar est fondé au 153 de la rue Obispo de La Habana Vieja, centre historique de La Havane, sous le nom de La Piña de Plata, puis de Florida et enfin de Floridita.

En 1932 suite à un coup de cœur pour La Havane, Ernest Hemingway s'installe dans le chambre 511 de l'hôtel Ambos Mundos, à 200 m de ce bar, pour y composer son oeuvre, avant de s'installer en 1939 à la Finca La Vigía (devenue depuis musée Ernest Hemingway de Cuba), proche de La Havane. La vie cubaine lui procurant une grande énergie créatrice ...

La légende raconte que lors de sa première visite à La Floridita, il demande un daiquiri (spécialité de la maison) et dit « c'est bon, mais je le préfère sans sucre et avec un doublé rhum ». Le barman lui servit en disant « voilà Papá ». Ainsi naquit son surnom cubain « Papá » et le cocktail qui porte son nom Papá Doble ou Papá Hemingway. Hemingway fait alors du Floridita un de ses lieux de prédilection en s'installant chaque matin vers 10 heures sur son tabouret attitré n°1 au font au coin du bar « My mojito in La Bodeguita, my daiquiri in El Floridita » (mon mojito à La Bodeguita del Medio, mon daiquiri à La Floridita). Son chauffeur va lui acheter son journal au Plaza Hôtel à 100 m. Il amène dans ce bar ses amis venus lu rendre visite à Cuba dont le Duc de Windsor, Gene Tunney, Jean-Paul Sartre, Gary Cooper, Luis Miguel Dominguín, Ava Gardner, Spencer Tracy ...

En 1954 suite à l'obtention de son prix Nobel de littérature pour son oeuvre Le Vieil Homme et la Mer qu'il dédie au peuple cubain qu'il affectionne énormément, son buste est installé au-dessus de son tabouret. En 2003 sa statue en bronze grandeur nature de « buveur légendaire » du sculpteur José Villa Soberón, est accoudée au bar à sa place historique sur font de photos de lui, avec entre autres Fidel Castro. Son tabouret reste pour toujours inoccupé depuis son départ, protégé par une chaîne, en souvenir de lui.

El Floridita, La Bodeguita del Medio et l'hôtel Ambos Mundos sont à ce jour des lieux de pèlerinage pour les fans d'Hemingway, avec la Finca La Vigía (musée Ernest Hemingway de Cuba) et le petit port de pêche de Cojimar en périphérie de La Havane ...

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]