La Fille de nulle part

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Fille de nulle part

Réalisation Jean-Claude Brisseau
Scénario Jean-Claude Brisseau
Acteurs principaux

Virginie Legeay
Jean-Claude Brisseau
Claude Morel

Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame fantastique
Sortie 2013
Durée 1 h 31

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Fille de nulle part est un film français, un drame fantastique écrit et réalisé par Jean-Claude Brisseau, sorti en 2013.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Michel Devillers est un professeur de mathématique veuf et à la retraite qui reste cloîtré dans son appartement de la rue de Maubeuge (Paris 10e) en rédigeant son prochain livre, Réflexions et analyse critique de nos croyances. Sa solitude va être rompue quand il recueille Dora, une jeune femme agressée qui s'était réfugiée dans son escalier. Petit à petit une complicité s'installe entre la fille de nulle part et le vieil écrivain, et Dora décide de rester vivre chez Michel, en échange de quoi elle l'aide à rédiger son ouvrage. Mais de curieuses manifestations commencent bientôt à survenir dans l'appartement...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Appréciation critique[modifier | modifier le code]

« Un traité philosophique (élémentaire) doublé d’un thriller fantastique. Catapultant les catégories sans complexes, le cinéaste concilie non seulement les extrêmes mais reconsidère tout le cinéma sous l’angle de la croyance. Brisseau nous demande de croire l’incroyable, le réel traversé par l’irréel, sans recourir à la panoplie d’effets spéciaux sophistiqués auxquels le cinéma hollywoodien nous a habitués. Pour peu qu’on entre dans son jeu, on sera saisi et ­séduit par cette proposition[1]. »

— Vincent Ostria, L'Humanité, 8 février 2013

Récompense[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • J. Reitzer, 2013 : « Jean-Claude Brisseau : les vues de l'esprit », Trois couleurs n° 108 (février 2013), p. 48-52

Liens externes[modifier | modifier le code]