La Fille d'alliance de Montaigne, Marie de Gournay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


La Fille d'alliance de Montaigne, Marie de Gournay est le titre d'un essai de 148 pages écrit par Mario Schiff (1868-1915), alors chargé de cours à la Faculté des Lettres de l'Université de Florence, publié à Paris par la Librairie Honoré Champion en 1910. Il est consacré à la biographie de Marie de Gournay[1].

Il est suivi de L'Égalité des hommes et des Femmes (1622) et du Grief des Dames (1626) par Marie de Gournay avec des variantes, notes, appendices et un portrait.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Berriot-Salvadore Evelyne : « Les femmes et les pratiques de l'écriture de Christine de Pisan à Marie de Gournay », in : Bulletin de l'Association d'étude sur l'humanisme, la réforme et la renaissance, No 16, 1983. pp. 52-69. doi : 10.3406/rhren.1983.1327 Texte intégral
  2. Jacob, Nicolas-Henri (1782-1871)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. Monod, « La fille d'alliance de Montaigne: Marie de Gournay, par Mario Schiff », in: Séances et travaux de l'Académie des sciences morales et politiques, Académie des sciences morales et politiques (France), A. Picard et fils (Paris), F. Alcan (Paris),1910, t. 74-174, p. 697-8, Séance du 15 octobre 1910, disponible sur Gallica.
  • (en) H. Carrington Lancaster: « La fille d'alliance de Montaigne: Marie de Gournay, by Mario Schiff », in: Modern Language Notes (The Johns Hopkins University Press), vol. 26, n°4 , 1911, p. 125-7, Article DOI: 10.2307/2915998, Texte intégral.
  • Giovanna Devincenzo, Giovanni Dotoli: Marie de Gournay: un cas littéraire, Presses Paris Sorbonne (Paris), 2002.