La Faute à Voltaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Faute à Voltaire

Réalisation Abdellatif Kechiche
Scénario Abdellatif Kechiche
Acteurs principaux
Sociétés de production Jean-François Lepetit
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 130 minutes
Sortie 2000

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Faute à Voltaire est un film français réalisé par Abdellatif Kechiche et sorti en 2000.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jallel, un jeune tunisien, immigre clandestinement en France. Ce n'est pas le pays de cocagne dont il avait rêvé, mais il s'adapte bien à Paris où il fait toutes sortes de rencontres : Nassera, une jeune mère célibataire qui refuse à la dernière minute de l'épouser, des clochards avec qui il vit dans un foyer et Lucie, qui souffre de troubles psychiatriques.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

La critique donne un jugement assez positif au film. Pour Les Inrockuptibles «  si on veut bien considérer que La Faute à Voltaire est quand même une première œuvre (ce qu’on aurait tendance à facilement oublier tant elle est aboutie…), l’ensemble est porté par une gaieté têtue, un refus de la moindre noirceur facile, qui lui permet de faire oublier ces menus défauts[1].» Tout en indiquant que son avis divise la rédaction à sa sortie, Louis Guichard juge dans Télérama « que le film s'essouffle et s'effiloche au bout d'une heure et demie (il dure 2h10), en mal de cap et de rythme (...) Le revers de son style apparaît : la longueur des scènes est plus contestable, les louvoiements de la mise en scène, moins heureux[2].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Anecdote[modifier | modifier le code]

  • Dans La Faute à Voltaire, le personnage principal, Jallel, vend dans le métro Macadam, un journal de rue, et annonce au programme "une réduction de 15 % sur le film La Graine et le Mulet", film qui sera effectivement tourné sept ans plus tard, mais dont Abdellatif Kechiche avait déjà le projet.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Bonnaud, « La Faute à Voltaire », lesinrocks.com,‎ (consulté le 31 décembre 2014)
  2. « La Faute à Voltaire », Télérama,‎ (consulté le 31 décembre 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) La Faute à Voltaire sur l’Internet Movie Database

  • La critique d'Africultures [1]