La Famille Addams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Famille Addams (film).

La Famille Addams

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Les acteurs principaux de la série en 1964

Titre original The Addams Family
Autres titres
francophones
Addams Family
Genre fantastique
Création David Levy
Production Herb Brower, David Levy, Nat Perrin
Musique Vic Mizzy
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine ABC
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 64
Durée 25 minutes
Diff. originale 18 septembre 19648 avril 1966

La Famille Addams ou Addams Family (The Addams Family) est une série télévisée américaine en 64 épisodes de 26 minutes, créée par David Levy d'après les personnages imaginés par Charles Addams, diffusée du 18 septembre 1964 au 8 avril 1966 sur le réseau ABC.
Un téléfilm-réunion a été réalisé en 1977 : La Famille Addams : C'est la fête (Halloween with the New Addams Family).
En France, la saison 1 a été diffusée sous le titre Addams Family, du 19 septembre 1987[1] au 13 mai 1988[2] sur M6.
Diffusion de la saison 2, du 22 juin 1990[3] au 26 juillet 1990[4] sur M6.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série est directement inspirée des personnages que dessinait Charles Addams à la fin des années trente dans le New Yorker et auxquels il donna son propre nom de famille.

Elle met en scène les mésaventures d'une famille hors du commun vivant dans une maison peuplée d'étranges objets. Les membres de la famille sont : Morticia, la mère au teint blafard ; Gomez, le père, homme d'affaires et ancien avocat, aux yeux exorbités ; Mamie Addams, la grand-mère un peu sorcière ; les enfants, Pugsley et Mercredi, aux jeux inattendus (ils décapitent leurs poupées quand ils jouent à la Révolution française, et s'amusent avec un jaguar ou une pieuvre); l'oncle Fester (Fétide dans la version française du film), qui peut allumer une ampoule en la plaçant dans sa bouche; Lurch (Max dans la version française du film), le maître d'hôtel organiste géant, qui ressemble étonnamment au monstre de Frankenstein ; la Chose, une main intelligente se déplaçant toute seule dans la maison, et enfin ; le cousin Itt (cousin Machin dans la version française du film), petit homme plein de cheveux et de poils adoré de Morticia…

Origines[modifier | modifier le code]

La production de La Famille Addams a démarré après la décision prise par CBS de programmer Les Monstres à la rentrée de 1964. ABC a répliqué avec l’adaptation de la bande dessinée publiée dans le New Yorker, au cours des années 1930 et imaginée par Charles Addams. Les deux séries ont commencé la même semaine[5].

Distribution[modifier | modifier le code]

Jackie Coogan (oncle Fester) et Ted Cassidy (Lurch) en 1966.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Gomez Addams : Père de famille et mari aimant, Gomez est un personnage caricatural et fou à lier, soit le parfait représentant des Addams. Descendant de l'aristocratie britannique et de la noblesse castillane[6], il use souvent d'expressions espagnoles ("Querida", "Cara Mia", "Que sera sera", que ce soit dans les séries ou les films) avec sa femme Morticia, dont il est fou. Les deux n'hésitent d'ailleurs jamais à danser le tango dès qu'ils en ont l'occasion (pendant une réflexion intense, alors que le majordome joue du clavecin dans un épisode de la série de 1964, dans un restaurant chic en compagnie de Fétide et Debbie dans Les Valeurs de la famille Addams).
On voit peu Gomez en aparté avec ses enfants, bien que celui-ci semble être plus proche de Pugsley que de Mercredi lorsqu'il lui parle mais semble tout de même être bien proche avec Mercredi qu'il n'y paraît par rapport à sa façon d'être à l'égard de sa fille. L'une de leurs activités favorites a toujours été de faire sauter un pont miniature lorsque le train électrique de Gomez passait dessus. Dans la série de 1964, Gomez et Mercredi, alors plus jeune, sont assez complices; Mercredi lui demande par exemple de lui prêter son nouveau couteau pour faire une autopsie, et Gomez de lui expliquer que ledit couteau n'est pas fait pour autopsier mais pour sculpter.
La relation de Gomez avec Fétide — Fester avant le film de 1991 — est assez stable, même si les liens qui les unissent sont restés flous. En effet, on comprend dans la série de 1964 que Fester est l'oncle de Morticia, alors que le film de 1991 le présente comme étant le frère de Gomez (Fester ayant aussi été rebaptisé Fétide dans la version française). Toujours est-il que les deux ont toujours été de grands amis, la série montrant leur complicité, les films, quant à eux, expliquent qu'ils n'avaient de cesse de se chamailler étant enfants, l'un en torturant l'autre, et l'autre en ôtant la cervelle du crâne de son frère…
Dans la série tv de 1964, il exerce la profession d'avocat de la défense, même si on le voit principalement chez lui; dans le film sa profession n'est pas mentionnée, mais dans les deux, il est à la tête d'une immense fortune non évaluée. Fantasque et exubérant dans la série, il l'est moins dans le film et plus sombre.
Il pratique parfaitement l'escrime et affectionne le yoga- on le voit pratiquer dans la série- ce qui lui donne une souplesse et une agilité peu commune- visible légèrement dans la série quand il se remet debout et plus dans le film quand il fait les sauts périlleux lors de la première partie d'escrime avec Tully, c'est aussi avec Morticia un excellent lanceur de couteau, comme on le voit dans la série et dans le deuxième film. Son côté sportif est mis en exergue dans le téléfilm où on le voit exceller aux fléchettes, au ping-pong et au tennis où il rivalise avec un médecin psychiatre. Il est avec Morticia un très bon danseur de valse et de tango, et avec Fétide un très bon danseur de mamouchka...à la manière Addams, évidemment. Mais son hobby préféré reste l'explosion, la collision et le déraillement provoqué de ses trains électriques, assez courantes dans la série et perçu comme mauvais signe dans le film : sous-entendu, dans le film, comme un symptôme de colère et/ou de doute.
  • Morticia Addams : D'une beauté saisissante, Morticia est le symbole de la beauté fatale. Sado-masochiste, lugubre et manipulatrice, elle rend à Gomez l'amour qu'il lui porte, que ce soit en dansant ou en le complimentant sur sa souplesse (cf. série de 1964). À chaque fois qu'elle s'exprime en espagnol (en français dans la V.O. de la série et des films), son mari redouble de mots doux.

Ses principales occupations sont : sa serre et ses plantes assez spéciales dont son étrangleuse africaine carnivore répondant au nom de Cléopâtre (Clepoatra en V.O) qui est dotée d'une intelligence très restreinte (celle d'un enfant de trois ans pas fichu de se nourrir tout seul) ainsi qu'un sumac vénéneux dans la série de 1963, la différence avec la version plus récente étant que l'étrangleuse africaine et Cléopâtre sont distinctes l'une de l'autre et que le sumac est remplacé par de l'ortie ; la constante étant qu'elle aime particulièrement les roses coupées au niveau de la corolle. Elle aime pratiquer aussi l'escrime avec Gomez et gagne toujours en le touchant au cœur.

Elle est également préoccupée du bien-être de ses enfants. Sa relation avec ces derniers est très maternelle, à la façon des Addams. Sa relation avec Pugsley est peu exploitée, et Mercredi est trop distante pour constater quoi que ce soit, mais on sent un amour profond de la part de Morticia.

Interprétée successivement par Carolyn Jones, Ellie Harvie, Anjelica Huston et Daryl Hannah, Morticia est passée du stade beauté sympathique au stade caricature impulsive. Son rôle devient plus important, alors que le personnage de 1964 représentait une femme passive et aimante, qui aimait passer son temps à nourrir ses plantes carnivores.
À la fin du film de 1991, Morticia montre à Gomez un ouvrage de couture pour enfant tripède, ce qui est censé lui faire comprendre qu'elle attend un heureux évènement. Ledit enfant arriva au début du second film, alors nommé Puberté, et leitmotiv du film. Morticia a une grande soeur blonde "ophelia frump" Carolyn Jones joue aussi le role d'ophelia frump.
  • Mercredi Addams : Mercredi Vendredi Addams (Wednesday Friday Addams en v.o) est son nom entier ; on l'apprend dans l'épisode où Mercredi fugue. C'est une petite fille attachante dans la série TV de 1963, elle aime s'amuser avec la dynamite de l'oncle Fester qu'elle préfère à ses pétards, elle a eu trois poupées au long des épisodes : Marie-Antoinette, sa préférée, Marie Stuart, et le petit Chaperon Rouge dont les têtes sont enterrées dans le jardin dans des petites tombes. Les deux premières ont la tête tranchée, suite au cours d'histoire sur la Révolution française et l'histoire de l'Angleterre que Mamie Addams leur apprend à elle et à Pugsley. Ce dernier fabriquant les guillotines pour que sa sœur coupe les têtes de ses poupées. Elle a comme animal de compagnie une petite tarentule répondant au nom de Homer, elle élève aussi les tarentules, avec pedigree, et les veuves noires. Dans la série de 1963, elle est plus jeune que Pugsley, et elle est âgée de 6 ans et 7 ans à la fin des épisodes, elle est très sensible, notamment quand on la prive de jouer avec Homer, elle est très complice avec Lurch à qui d'ailleurs, elle s'est proposée d'apprendre la danse classique. Dans le film, elle est plus âgée que Pugsley, plus sombre et plus taciturne : elle est dotée d'un humour noir, voire macabre. Elle serait plus intelligente que lui contrairement à la série où elle ne sait pas encore écrire, alors que dans le deuxième film elle semble connaître un peu les lois de la physique. Dans Les Valeurs de la famille Addams, elle tombe amoureuse d'un jeune garçon allergique à tout confort, du lait jusque dans les assouplissants, et lui aussi particulièrement intelligent : Joël Glicker. Dans la série de 1998, La Nouvelle Famille Addams, ainsi que dans le téléfilm La Famille Addams : Les retrouvailles, elle est interprétée par Nicole Fugère qui reprend bien le rôle derrière Christina Ricci. Une particularité du téléfilm est qu'on y apprend que Mercredi n'aime pas les poupées, ce qui le met en contradiction avec la série télé de 1963 et le film. Dans le film, elle aime torturer son frère : le placer sur une chaise électrique, jouer à Guillaume Tell en l'attachant à un poteau et en lui mettant une pomme dans la bouche, ou en lui courant après avec un couteau de boucher, relevant ainsi son côté sadique.
  • Pugsley Addams, de son nom entier : Pugsley Uno Addams, ce qui suggère qu'il est originellement le premier né de la Famille et donc l'aîné par rapport à sa sœur. Garçon rondouillard, facétieux et inventif. Il sait fabriquer les guillotines ("spécialiste des lames", selon Mercredi dans la série de 1998), et sait fabriquer un désintégrateur moléculaire ainsi qu'un appareil antigravitationnel. Il est particulièrement glouton et, dans le téléfilm, mange même des limaces. Son animal de compagnie est une petite pieuvre répondant tantôt au nom d'Aristote, tantôt à celui d'Aristobulle, il a aussi une jaguar femelle. Dans la série tv de 1963, il sait lire et écrire et est plus âgé que sa sœur, dans les films, il est à peine plus malins qu'elle, et dans la série tv de 1998, il l'est nettement moins (surtout dans le téléfilm). Selon Charles addams, le créateur de la famille, son nom aurait dû être Puberté (Pubert en v.o), clin d'œil de Barry Sonnenfeld dans le second film, c'est le nom du troisième enfant de la famille. Dans la série de 1998, Mercredi nous apprend qu'il y avait un autre enfant, mais que "Pugsley a mangé le petit". Dans le téléfilm, elle nous apprend que son nom est le mot slave pour une pompe stomacale et on apprend également qu'il est doté d'un colon en plastique.
  • Fétide Addams : Personnage à l'origine complexe, à cause des traductions et autres adaptations, Fétide apparait d'abord en 1964 en tant que Fester et oncle de Morticia. Néanmoins, le doute s'insinue lorsque quelques décennies plus tard, le premier film La Famille Addams le présente comme le frère de Gomez (et donc non pas l'oncle de Morticia mais celui de Mercredi, Pugsley et Puberté), et le renomme Fétide dans la version française.
Mais toutes ces distinctions n'empêchent pas Fester/Fétide d'être un personnage attachant et attaché aux Addams. Son amour fraternel envers Gomez ne fait aucun doute à partir de 1991, alors qu'il réapparait après des années d'absence amnésique et intéressé par la fortune Addams. Un choc électrique lui fera recouvrer la mémoire, et toute la famille conclut le film en jouant à « Réveillons les morts », prise d'un macabre enthousiasme.
Fétide et Mercredi semblent très proches dans les deux films de 1991 et 1993, Mercredi ayant décelé son imposture dans La Famille Addams, puis assisté à son mariage avec Debbie dans Les Valeurs de la Famille Addams.
On note aussi l'exclusivité du rôle de Christopher Lloyd, qui représenta un tournant chez Fester/Fétide, vite oublié avec le troisième film, où on retrouve un Fétide qui n'a plus de Fétide que le nom, sosie du Fester de 1964.
  • La chose : L'un des deux serviteurs de la famille Addams: c'est une main qui bouge toute seule et qui est néanmoins intelligente: Lors du premier film, elle affronte tous les dangers afin de prévenir Gomez que Morticia Addams est en danger. Elle est une sorte de bonne à tout faire mais elle est la meilleure amie de la famille Addams. Elle sait écrire et peut communiquer en morse. Il faut noter que, dans la série des années 1960, la chose est soit une main droite, soit une main gauche.
Il existerait un clip musical mettant en scène la famille Addams coupant la main du chanteur, cette même main s'animant étrangement, ce qui expliquerait l'origine de la chose
  • Max : Max, dans les films et le téléfilm, Lurch en version originale et dans la série des années 1960. Il est le maître d'hôtel et accessoirement l'organiste dévoué et serviable des Addams, malgré ses méthodes brusques et sa ressemblance avec la créature de Frankenstein (quand elle a été interprété au cinéma par Boris Karloff), il est considéré comme étant particulièrement efficace par Gomez (surtout quand il s'agit d'aller chercher les gens et de les ramener). Il parle peu et avec une voix caverneuse, il est somme toute plus expressif et plus "loquace" dans la série que dans le film et le téléfilm ou ses expressions sont très minimes (sourire, neutre et désappointé)et où il ne parle pas et s'exprime par des vagues grognements. On apprend, par Morticia, dans le téléfilm qu'il est partiellement un Cohen, un Fracasseau, un Meurteau et un Torez et qu'il n'y a que ses reins dont ils ignorent la provenance, mais Gomez surenchérit en disant qu'il a le cœur d'un Addams (reste à savoir comment doit-on le comprendre : littéralement, métaphoriquement ou les deux ? cette anecdote le rapproche encore plus de la créature précédemment citée). Dans la série tv de 1963, il est assez complice avec Mercredi qui lui apprend à danser et lui, lui apprend à jouer du piano, cette complicité se retrouve un peu dans le téléfilm des Retrouvailles, notamment avec le squelette dans le placard.

À noter que le même acteur joue dans les films et le téléfilm : Carel Struycken. On retrouvera ce même acteur dans le film Men in Black réalisé aussi par Barry Sonnenfeld en 1997, il s'agit du grand extra-terrestre de 2 mètres tué dans le restaurant par la Bestiole.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Le flipper "The Addams Family" fait partie des plus cotés.

Téléfilm[modifier | modifier le code]

Diffusé sur NBC en octobre 1977 réunissant les acteurs de la série originale, à l'exception de Blossom Rock (Grand-mère), très malade et remplacée par Phyllis Jane Rose. De nouveaux personnages furent créés spécialement pour l'occasion comme Pancho, le frère de Gomez (Henry Darrow) et deux nouveaux enfants, Mercredi et Pugsley Juniors. Ce téléfilm devait servir de pilote à une nouvelle série que NBC ne commanda jamais. Il sera diffusé en France le 31 décembre 1988 sur M6, puis dans les années 2000 sur Série Club.

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Série télévisée d'animation[modifier | modifier le code]

Voix françaises

Évolution des personnages[modifier | modifier le code]

On peut noter une différence significative entre le personnage de Morticia dans la série des années 1960 et celui incarné par Angelica Huston et Daryl Hannah trente ans plus tard au cinéma. Cette dissemblance est due à la dégradation des mœurs durant ces trente années. Dans la série, Gomez et Morticia sont un couple traditionnel. Ils y apparaissent comme un reflet en négatif de la société des années 1960 et véhiculent alors les valeurs classiques : la femme au foyer qui s'occupe du jardin et des enfants, l'homme qui travaille. Dans le film et le téléfilm, trois décennies ont passé et les bonnes mœurs ont été oubliées. Dans le premier film (1991), Morticia cherche un emploi, il est sous-entendu que Gomez ne peut plus subvenir à leurs besoins. Sa personnalité et son rôle ont été plus exploités : de femme au foyer, elle travaille au-dehors, l'amour conjugal est mis de côté au profit de la carrière, et avec la sexualisation outrée des mœurs, elle devient provocante. Dans le téléfilm La Famille Addams : Les retrouvailles, elle se comporte en écervelée.

Droits et domaine juridique[modifier | modifier le code]

Charles Addams a l'exclusivité de La Famille Addams sur tous les domaines. Il a accepté (sans aucune jurisprudence ni contrat) d'écrire des textes, des fanfics, des romans sans aucune rémunération, et sans officialisation.

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • Une seconde série télévisée, intitulée La Nouvelle Famille Addams (The New Addams Family), en 65 épisodes de 26 minutes a été diffusée du 19 octobre 1998 au 28 août 1999 sur le réseau YTV au Canada et sur Fox Family au États-Unis. La série (qui n'a plus grand-chose à voir avec la série originale) ne rencontrera pas le succès escompté et les saisons suivantes seront finalement annulées faute d'audience. L'acteur John Astin le gomez addams de la série des années 60 revient dans cette série fait le grand-père addams dans 2 épisodes de la saison 1.

En France, la série a été diffusée sur TF1 et TF6 puis arrêtée faute d'audience également. Sortie en 3 coffrets DVD en france chez Arcadès LCJ.

  • Il existe également deux séries animées, toujours intitulées La Famille Addams (The Addams Family). La première, en 16 épisodes de 25 minutes, diffusée du 8 septembre au 22 décembre 1973 sur le réseau NBC, est inédite en France.

La seconde, en 21 épisodes de 25 minutes, a été diffusée du 12 septembre 1992 au 6 novembre 1993 sur le réseau ABC Family et en France, à partir de 1993 sur Canal+ puis sur France 2 et Cartoon Network.

Contradictions entre le film et la série[modifier | modifier le code]

  • Il apparaîtrait que Fester serait en réalité non pas le frère de Gomez, comme on nous le fait croire dans le premier film, mais l'oncle de Morticia. On l'apprend dans l'épisode de la série originale, traitant de la rencontre et du mariage de Gomez et de Morticia. Il n'y aurait donc aucun lien de sang entre Gomez et Fester.
  • La seconde contradiction à noter est que Mercredi est en réalité bien plus jeune que Pugsley. En effet, dans la série Pugsley a dix ans alors que Mercredi parle peu et est particulièrement effacée. Dans l'épisode Si jeune et déjà psy, l'oncle Fester remarque que Morticia et Gomez offrent trop de cadeaux à Pugsley et qu'ils recommencent la même erreur avec leur fille, ce qui sous-entend que Mercredi est deuxième née. Par ailleurs, Mercredi semble très jeune physiquement, contrairement à la Mercredi du film qui elle montre une grande assurance, propre au début de l'adolescence. Dans la version française du film Les Valeurs de la famille Addams, cette dernière affirme même avoir été plus heureuse lorsqu'elle n'était encore qu'enfant unique (la version originale parle juste du nombre d'enfants et non de l'ordre des naissances).

DVD[modifier | modifier le code]

sortie en 3 coffrets volume 1+2+3 en 3 DVD dans chaque coffret + un coffret intégrale chez l'éditeur : MGM / United Artists Fox Pathé Europa

  • Volume 1 : épisodes 1-01 à 1-22 (sortie le 21 mars 2007)
  • Volume 2 : épisodes 1-23 à 2-09 (sortie le 29 août 2007)
  • Volume 3 : épisodes 2-10 à 2-30 (sortie le 5 decembre 2007)
  • Coffret intégrale (sortie le 2 octobre 2013)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christophe Petit, « Guides des épisodes de La Famille Addams », Génération Séries, no 23,‎ 1998, p. 40 (ISSN 1167-136X)
  2. Christophe Petit, « Guides des épisodes de La Famille Addams », Génération Séries, no 23,‎ 1998, p. 42 (ISSN 1167-136X)
  3. Christophe Petit, « Guides des épisodes de La Famille Addams », Génération Séries, no 23,‎ 1998, p. 42 (ISSN 1167-136X)
  4. Christophe Petit, « Guides des épisodes de La Famille Addams », Génération Séries, no 23,‎ 1998, p. 44 (ISSN 1167-136X)
  5. « La Famille Addams - L'Encyclopédie des Séries TV », sur Toutelatele.com (consulté le 27 mai 2013)
  6. http://www.forbes.com/2007/12/11/gomez-addams-money-oped-books-cx_de_fict1507_1211addams.html
  7. La Famille Addams (1992), sur Toutelatele.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]