La Fête chantée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Fête chantée
Auteur Jean-Marie Gustave Le Clézio
Genre Essai
Pays d'origine Drapeau de la France France
Éditeur Éditions Le Promeneur
Collection Le Promeneur 2
Date de parution 23 octobre 1997
Nombre de pages 239
ISBN 2070749126

La Fête chantée est un essai de Jean-Marie Gustave Le Clézio publié le 23 octobre 1997 aux éditions Le Promeneur. À l'occasion de la parution de cet ouvrage, son auteur a obtenu pour l'ensemble de son œuvre le prix Prince-Pierre-de-Monaco en 1998.

Présentation[modifier | modifier le code]

Recueil de textes historiques, récits de mythes et éléments autobiographiques sur la fascination de Le Clézio pour la culture amérindienne marquée par leur respect de la nature, leur imaginaire et leur modestie.

Citation[modifier | modifier le code]

« Alors, écrit-il, je vivais dans des maisons belles comme des palais, maisons vastes, arrondies, construites à l'orée des fleuves sur des pilotis, selon le plan simple et génial du parapluie, un tronc d'arbre central, pas de murs extérieurs, et un immense toit de feuilles qui abrite de la pluie, du brouillard du matin et du soleil violent de midi... »

Éditions[modifier | modifier le code]