La Distinction. Critique sociale du jugement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Distinction. Critique sociale du jugement
Auteur Pierre Bourdieu
Genre Sociologie
Pays d'origine France
Éditeur Les Éditions de Minuit
Collection Le sens commun
Date de parution 1979
Nombre de pages 672 p.
ISBN 2707302759

La Distinction. Critique sociale du jugement est un ouvrage publié en 1979 par Pierre Bourdieu[1] qui élabore dans une perspective sociologique une théorie des goûts et des styles de vies.

Présentation[modifier | modifier le code]

Il classe les agents sociaux à l'intérieur d'un espace social des positions relatives. Cet espace est construit à partir d'une analyse statistique multidimensionnelle selon deux axes[2]. Le premier représente le volume global de capital qu'un agent possède, tous capitaux confondus (capital social, capital culturel, capital économique). Il croît de bas en haut. Le second axe représente le rapport entre le capital culturel et le capital économique des agents.

L'espace social est défini dans cet ouvrage comme un champ de forces dans la mesure où les propriétés retenues pour le définir sont des propriétés agissantes.

Dans cet ouvrage, Bourdieu définit également ce qu'il appelle la lutte pour la distinction et qui transforme des différences très faibles en différences radicales puisque hiérarchisées.

Dans un champ social spécifique, les agents sont constamment pris entre deux intentions contradictoires. Pour être reconnu dans un champ, il faut s'y distinguer, mais s'y distinguer conduit aussi à en être écarté. Les agents doivent donc s'ajuster à la juste mesure entre la distinction et la conformité. Avoir du style, c'est suivre la mode tout en s'en détachant par quelques touches personnelles.

D'après Larry Portis, Bourdieu y a développé les idées défendues par Edmond Goblot cinquante ans plus tôt « en exploitant des techniques statistiques, des documents photographiques, des interviews et des diagrammes »[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paru aux Éditions de Minuit, coll. « Le sens commun », 672 pages, ISBN 2-7073-0275-9.
  2. Deux premiers axes qui synthétisent la plus grande partie de l'information concernant les caractères socioculturels des agents concernés
  3. Larry Portis, Les classes sociales en France, Les éditions ouvrières, 1988.
  4. Présentation de l'ouvrage sur le site de l'éditeur, PUF..

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]