La Dépêche de Kabylie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Dépêche de Kabylie
Image illustrative de l'article La Dépêche de Kabylie

Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Langue Français
Périodicité Quotidien
Fondateur Amara Benyounes
Date de fondation 13 juin 2002

Rédacteur en chef Djaffar Chilab
ISSN 1112-3842
Site web http://www.depechedekabylie.com/

La Dépêche de Kabylie est un quotidien algérien francophone à vocation principalement régionale.

Création[modifier | modifier le code]

Fondé par Amara Benyounes, ancien membre du parti d'opposition RCD et ancien ministre du gouvernement algérien, le premier numéro de La Dépêche de Kabylie a été publié le 13 juin 2002. C'est-à-dire à la veille du premier anniversaire de la grande manifestation du 14 juin 2001 à Alger dans le cadre des évènements du Printemps noir de Kabylie.

À noter que Amara Benyounes est aussi le président d'un parti politique algérien non agréé (l'UDR -Union pour la démocratie et la République-).

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Contenu et format[modifier | modifier le code]

Le journal utilise le format tabloïd (41 cm x 29 cm environ).

Le quotidien consacre une grande partie de son contenu au traitement de l'actualité en Kabylie. Il traite également de l'actualité nationale, généralement en une ou dans les premières pages du journal. Le sport et la culture ont également leur place mais l'accent est mis sur les clubs et les manifestations de Kabylie. L'actualité internationale est très peu présente dans le journal.

La riche section consacrée à l'actualité des villes et villages de Kabylie est subdivisée en trois catégories correspondants aux trois principales wilayas de Kabylie (Béjaïa -ou Bgayet-, Bouira -ou Tuviret-, Tizi Ouzou).

La Dépêche de Kabylie se singularise en étant le seul quotidien algérien ayant une rubrique en langue Tamazight (berbère). Chaque lundi, plusieurs pages du journal sont écrites en langue amazighe (en utilisant l'alphabet latin).

Le titre du journal est sous-titré par la phrase suivante : Le journal des Hommes libres.

Tirage[modifier | modifier le code]

Les derniers chiffres officiels remontent à l'année 2006. Quatre ans après son lancement, La Dépêche de Kabylie affichait un tirage de 10 000 exemplaires selon le Ministère de la communication algérien. Ce chiffre le classe en 24ème position des tirages de la presse quotidienne algérienne et en 15ème position si l'on ne tient compte que des quotidiens francophones généralistes[1].

En juillet 2007, le quotidien arabophone El Khabar a publié un sondage réalisé par l'institut IMMAR[2]. Ce sondage classe La Dépêche de Kabylie en 6ème position des quotidiens les plus lus de la région du centre de l'Algérie (qui englobe l'Algérois, la Kabylie et la Mitidja).

Notes et références[modifier | modifier le code]