La Création du monde (ballet)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Création du monde.

La Création du monde est un ballet de danse classique chorégraphié par Jean Börlin sur une partition de Darius Milhaud, op. 81a, un livret de Blaise Cendrars et des décors de Fernand Léger, pour les Ballets suédois. La création eut lieu au Théâtre des Champs-Élysées à Paris le 25 octobre 1923.

Argument[modifier | modifier le code]

Le prétexte en est un mythe africain, sur un argument de Blaise Cendrars. La musique est fortement inspirée du jazz, genre que Milhaud découvre à Londres en 1920 puis à Harlem, New York.

Structure[modifier | modifier le code]

La partition est écrite pour un petit orchestre de dix-sept instruments avec une partie soliste pour saxophone. Elle est dédiée à Paul Collaer et à Roger Désormière. Son exécution demande environ un quart d'heure. L'œuvre se compose de six parties jouées en un seul mouvement :

  • Ouverture
  • Le chaos avant la création
  • La naissance de la flore et de la faune
  • La naissance de l'homme et de la femme
  • Le désir
  • Le printemps ou l'apaisement

Il existe un arrangement postérieur pour piano et quatuor à cordes.

Reprise[modifier | modifier le code]

En 2012, le chorégraphe congolais Faustin Linyekula utilise cette œuvre comme troisième tableau de son ballet La Création du monde 1923-2012 pour le Ballet de Lorraine.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Mary Ellen Bute a utilisé La Création du monde pour son court métrage d'animation Parabola (film, 1937) (1937).