La Couleur pourpre (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Couleur pourpre.

La Couleur pourpre

Titre original The Color Purple
Réalisation Steven Spielberg
Scénario Menno Meyjes
Sociétés de production Warner Bros.
Amblin Entertainment
Guber-Peters Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame historique
Sortie 1985
Durée 154 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Couleur pourpre (The Color Purple) est un film dramatique américain de Steven Spielberg sorti en 1985 et inspiré du roman éponyme d'Alice Walker paru en 1982 et récompensé par le prix Pulitzer.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans les années 1900, Celie, une jeune fille noire du sud des États-Unis, vit avec sa sœur Nettie et son père dans une plantation de coton. À 15 ans, elle est mariée de force à Albert, un homme qu'elle n'aime pas. Celui-ci la violente et la rabaisse. Séparée violemment de sa sœur Nettie par Albert, Celie finit par s'effacer. Les années passent ; elle se lie d'amitié avec la maîtresse de son mari, la chanteuse de bastringue Shug Avery, qui l'aidera à se libérer de ses chaînes et à conquérir son indépendance.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France : Warner-Columbia Film
Drapeau de l'État de New York New York : 16 décembre 1985 (avant-première)
Drapeau des États-Unis États-Unis : 18 décembre 1985
Drapeau de la France Festival de Cannes 1986 : mai 1986
Drapeau de la France France : 10 septembre 1986

Distribution[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

  • Box-office américain (États-Unis + Canada) : 98 500 000 USD[1]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, cette liste provient d'informations de l'Internet Movie Database[4].

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Black Movie Awards 2005 :
    • entrée au Classic Cinema Hall of Fame

Nominations[modifier | modifier le code]

Commentaire[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

La Couleur pourpre est un film qui a choqué à sa sortie[réf. nécessaire]. Qu'un homme blanc et juif (Steven Spielberg) réalise une adaptation cinématographique d'un livre sur les populations noires aux États-Unis, écrit par une noire, est alors considéré comme anormal par une partie des critiques[Lesquelles ?]. C'est donc un film à part dans la filmographie de Spielberg car, même s'il n'a jamais fait l'unanimité, rares sont ses films à l'origine d'un tel débat[réf. nécessaire]. Aux Oscars, le film a été nominé dans toute les catégories à l'exception de meilleur réalisateur.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Tina Turner fut pressentie pour le rôle principal, qu'elle refusa par peur de freiner sa carrière alors fleurissante. C'est finalement Whoopi Goldberg qui obtint ce rôle, qui l'a rendue célèbre.
  • La Couleur pourpre est l'un des rares films de Spielberg dont la musique n'ait pas été composée par John Williams, mais cette fois-ci par Quincy Jones. On peut même dire que c'est le seul et unique long-métrage car les deux autres films pour le cinéma à ne pas être composé par Williams pour Spielberg étant le téléfilm sorti en salles Duel (composé par Billy Goldenberg) et le sketch de La Quatrième Dimension, Kick the Can (composé par Jerry Goldsmith).
  • Le film a été tourné à Marshville, en Caroline du Nord.
  • Lors du tournage, Amy Irving (à l'époque, jeune épouse de Steven Spielberg) était enceinte de leur petit garçon, Max. Par coïncidence, elle accoucha alors que Spielberg tournait une des scènes clefs du film : celle de l'accouchement de Celie. Il fut donc contraint de quitter le plateau et de passer le relais aux assistants réalisateurs.
  • N'étant pas quelqu'un de violent dans la vie, Danny Glover a eu beaucoup de mal à jouer la scène où Albert expulse Nettie.
  • Bien qu'elle soit également chanteuse, Margaret Avery n'interprête pas elle-même les chansons de son personnage. Sa voix est doublée par la chanteuse Tata Vega.
  • James Tillis (en) est un boxeur professionnel, il reste dans les mémoires pour avoir été le premier à finir debout face à Mike Tyson, qui l'emporte aux points le 3 mai 1986.
  • Malgré ses onze nominations aux Oscars 1986 (hormis celui du meilleur réalisateur, ce qui provoqua à l'époque la colère de Spielberg), le film n'a pas remporté une seule statuette, comme Le Tournant de la vie en 1977 et True Grit en 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Box-office et budget - Internet Movie Database
  2. Dates de sortie - Internet Movie Database
  3. http://www.allocine.fr/film/fichefilm-2099/casting/
  4. (en) « Distinctions de La Couleur Pourpre », sur Internet Movie Database