La Conquête de l'Ouest (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Conquête de l'Ouest (homonymie) et How the West Was Won.

La Conquête de l'Ouest

alt=Description de l'image Poster - How the West Was Won.jpg.
Titre original How the West was won
Réalisation Henry Hathaway
John Ford
George Marshall
Scénario James R. Webb
John Gay
Acteurs principaux
Sociétés de production MGM
Cinerama Productions Corp.
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Western
Sortie 1962
Durée 162 minutes (h 42)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Conquête de l'Ouest (How the West was won) est un film américain réalisé par Henry Hathaway, John Ford et George Marshall, sorti en 1962.

Riche d'une distribution exceptionnelle rassemblant presque toutes les têtes d'affiche du moment, et de trois grands réalisateurs hollywoodiens spécialistes du far west, c'est une véritable fresque historique tissée de fils conducteurs, parmi lesquels une chanson basée sur l'air de Greensleeves (rebaptisée A Home in the Meadow).

James Stewart dans le rôle de Linus Rawlings
John Wayne incarne le général Sherman
Henry Fonda dans le rôle de Jethro Stuart
Gregory Peck dans le rôle de Cleve Van Valen
George Peppard dans le rôle de Zeb Rawlings
Richard Widmark dans le rôle de Mike Jing
Carroll Baker dans le rôle d'Eve Prescott Rawlings
Debbie Reynolds dans le rôle de Lilith 'Lily' Prescott

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film couvre cinquante ans de l'histoire de l'Ouest américain, de 1839 à 1889, à travers le destin d'une famille de pionniers, rapidement disloquée par l'Histoire, et autour de 5 épisodes successifs :

Les rivières (1830)[modifier | modifier le code]

Zebulon Prescott (Karl Malden) veut conduire sa famille vers l'Ouest en suivant le canal Érié à bord d'un radeau. À cette époque, l'Ouest et la frontière se trouvent dans l'Illinois. En chemin, ils rencontrent le trappeur des montagnes Linus[Note 1] Rawlings (James Stewart) qui se rend vers l'est à Pittsburgh pour vendre ses fourrures. Lui et la fille de Zebulon Prescott (Carroll Baker) sont attirés l'un vers l'autre, mais Linus n'est pas prêt à une vie de famille.

Linus s'arrête à un poste de commerce isolé dirigé par un clan de pirates de rivière, dirigé par un prétendu « colonel » Hawkins (Walter Brennan). Il accompagne la belle Dora Hawkins (Brigid Bazlen) dans une grotte pour voir une prétendue « bête des cavernes », mais elle le poignarde dans le dos et le pousse dans un gouffre. Heureusement, il n'est que blessé et peut remonter. Les sbires de Hawkins s'emparent des peaux de castor de Rawlings et coulent son canoë. La famille de Prescott arrive sur ces entrefaites. Linus revient juste à temps pour la sauver en tuant deux des membres de la bande de Hawkins. La bande d'Hawkins est tuée, et Zebulon et sa famille prièrent alors pour leurs âmes.

Les colons reprennent leur route sur la rivière, mais se trompent de bras de rivière et sont emportés dans des rapides. Zébulon et sa femme Rebecca (Agnes Moorehead) se noient. Linus, comprenant qu'il ne peut pas vivre sans Eve, réapparaît et l'épouse, même si elle insiste pour s'établir à l'endroit où ses parents sont morts.

Les plaines (1850)[modifier | modifier le code]

La sœur d'Eve, Lily (Debbie Reynolds) a voulu retourner en ville. Elle a trouvé un emploi de danseuse dans un cabaret de Saint-Louis. Elle attire l'attention d'un joueur professionnel Cleve Van Valen (Gregory Peck). Après avoir entendu qu'elle héritait d'un vieil admirateur d'une mine d'or en Californie, et pour ne pas payer ses dettes à un autre joueur (John Larch), Cleve rejoint la caravane de chariots que Lily emprunte pour aller en Californie. Van Valen et le chef de la caravane Roger Morgan (Robert Preston) la courtisent tout le long du chemin, mais elle les écarte tous les deux, à la grande consternation de sa compagne de route Agatha Clegg (Thelma Ritter) qui est à la recherche d'un mari.

Lily et Cleve échappent de justesse à une attaque d'indiens Cheyennes qui fait beaucoup de victimes. Ils arrivent à la mine, pour apprendre qu'elle est épuisée. Cleve l'abandonne. Lily reprend son travail dans un dancing organisé pour un camp de tentes, tout en habitant dans un chariot. Morgan la retrouve et lui offre de nouveau le mariage d'une manière assez peu romantique en lui proposant de vivre dans son grand ranch. Mais elle refuse.

Plus tard, Lily chante dans le salon de musique d'un bateau à roues à aubes sur le Sacramento. Par chance, Cleve se trouve à bord. Quand il entend la voix de Lily, il quitte la table de poker (et une main gagnante) pour lui proposer de l'épouser, en s'installant à San Francisco pour profiter de sa croissance rapide. Elle accepte.

La guerre de Sécession (1861-1865)[modifier | modifier le code]

Dans l'est, Eve reçoit des nouvelles de sa sœur Lily. Linus, le mari d'Eve, a rejoint l'armée de l'Union en tant que capitaine et participe à la Guerre de Sécession. Malgré son souhait, leur fils Zeb junior (George Peppard) s'engage aussi à la recherche de la gloire et pour échapper à l'agriculture. Le caporal Peterson (Andy Devine) leur assure que le conflit ne va pas durer longtemps.

La sanglante Bataille de Shiloh (6 avril 1862) montre que la guerre n'est pas comme ils l'avaient imaginée. Linus est tué. Zeb rencontre un soldat confédéré découragé (Russ Tamblyn) qui envisage de déserter.

Par hasard, ils surprennent une conversation entre les généraux Ulysses S. Grant, (Harry Morgan) et William Tecumseh Sherman (John Wayne). Le sudiste se rend compte qu'il a l'occasion de débarrasser le Sud de deux de ses plus grands ennemis et leur tire dessus en vain. Zeb le poignarde et rejoint l'armée.

La guerre terminée, Zeb retourne chez lui, pour apprendre que sa mère est morte de chagrin après la mort de son mari. Il donne sa part de la ferme familiale à son frère, qui fera un meilleur fermier et part à la recherche d'une vie plus intéressante.

Le chemin de fer (1868)[modifier | modifier le code]

Après les coursiers audacieux du Pony Express transportant des lettres et le télégraphe transcontinental à la fin des années 1860, deux compagnies de chemin de fer sont engagées dans une féroce compétition : le Central Pacific Railroad et le Union Pacific Railroad. Pour chaque kilomètre de voie posée, les compagnies recevraient gratuitement des terres.

Zeb devenu lieutenant dans la cavalerie américaine, essaie de maintenir la paix avec les Indiens avec l'aide d'un chasseur de bisons Stuart Jethro (Henry Fonda), un vieil ami de Linus. Le patron impitoyable du chemin de fer Mike King (Richard Widmark) viole un traité pour traverser le territoire indien. Pour se venger, les indiens Arapaho ripostent en lançant un troupeau de bisons à travers le camp des ouvriers du chemin de fer, tuant de nombreuses femmes et enfants. Dégoûté, Zeb démissionne, va retrouver Stuart Jethro, puis poursuit vers l'Arizona.

Les hors-la-loi (1880)[modifier | modifier le code]

À San Francisco, Lily devenue veuve et qui a bien vieilli, met aux enchères ses meubles et objets personnels pour rembourser les dettes contractées avec Cleve dans leurs affaires. Elle dit qu'ils ont gagné et perdu plusieurs fortunes et qu'elle pourrait encore le faire si elle était plus jeune. Elle part en Arizona, et demande à Zeb et sa famille de gérer le reste de ses affaires, à savoir un ranch.

Zeb (maintenant shérif), sa femme Julie (Carolyn Jones) et leurs enfants retrouvent Lily à la gare de Gold City. Mais Zeb y rencontre aussi un vieil ennemi, Charlie Gant (Eli Wallach), dont il a tué le frère dans une fusillade. Lorsque Gant fait des menaces voilées contre Zeb et sa famille, Zeb se tourne vers son ami et shérif de Gold City, Lou Ramsey (Lee J. Cobb), mais Gant n'est pas recherché dans ce district, et Ramsey ne peut donc pas faire grand chose.

Zeb décide d'agir lui-même. Il soupçonne Gant de préparer le vol d'une importante cargaison d'or transportée par un train. Il monte à bord avec Ramsey un peu réticent et organise une embuscade contre Gant et sa bande qui se sont hissés à bord du train. En montée, ils détèlent les wagons qui repartent en arrière et finissent par dérailler, exterminant Gant et sa bande entière (dont un membre joué par Harry Dean Stanton). En fin de compte, Lily et la famille Rawlings poursuivent jusqu'à leur nouveau domicile.

Un court épilogue montre Los Angeles et San Francisco au début des années 1960, dont le célèbre échangeur autoroutier à quatre niveaux ainsi que le Golden Gate Bridge pour montrer la croissance de l'Ouest américain en 80 ans.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Et, parmi les acteurs non crédités :

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le film a eu trois réalisateurs : Ford pour la guerre de Sécession, Marshall pour les séquences de chemin de fer et Hathaway pour le reste.
  • Deuxième film tourné avec le procédé Cinérama, le premier étant Les Amours enchantées de Henry Levin et George Pal.
  • Il est à noter que la version française de la Conquête de l'Ouest a inclus également des changements dans certains des noms des personnages. Par exemple le personnage de James Stewart est appelé Lawrence Rawlings et non Linus, et le nom de celui de George Peppard passe de Zeb à Sam.

SmileBox[modifier | modifier le code]

Pour simuler un rendu sur écran courbe ce procédé a été utilisé dans la version bluRay du film.

Liens externes[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Laurence, dans la version française.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sections La Rivière, La Plaine et Les Hors-la-loi
  2. Section Guerre civile
  3. Section Chemin de fer
  4. Non crédité, section Transition entre les séquences historiques
  5. Non crédité
  6. Production superviseur : Cinerama
  7. Création "non crédité"
  8. styliste coiffure
  9. création des maquillages
  10. How the West was won (en)