La Confusion des genres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec l'épisode de la série Dr House : Confusion des genres.

La Confusion des genres est le deuxième long-métrage du réalisateur français Ilan Duran Cohen.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alain approche de la quarantaine, mais il ne sait toujours pas choisir, ni se définir, ni aimer. Il multiplie les ébauches d'aventures avec des partenaires des deux sexes et se cantonne, professionnellement, dans un rôle d'avocat de deuxième catégorie plaidant des affaires sans intérêt. Il travaille pour le cabinet de Laurence, vieille amie et froide « working girl », qui voudrait l'épouser. Tenté, Alain accepte de coucher avec elle pour tester leur entente. C'est un demi-échec.

Par ailleurs, troublé par la beauté d'un de ses clients, Marc, condamné à perpétuité pour meurtre, Alain accepte la demande du détenu de harceler sa petite amie, Babette, pour qu'elle aille le voir en prison. Babette ne veut plus entendre parler de Marc. Par contre, un désir réciproque, et non-dit, s'installe entre elle et l'avocat. Pour lui, elle accepte de se rendre à la prison. L'entrevue est un désastre.

Alain se marie finalement avec Laurence, enceinte de lui. Mais ils continuent à vivre séparément et Alain se met en ménage avec un jeune homme, Christophe. Au moment d'entamer une liaison avec Babette, Alain se dérobe. Celle-ci finira par se laisser séduire par un ex-détenu que Marc avait envoyé pour l'assassiner. Laurence accouche d'un petit garçon. Constatant son absence d'instinct maternel, elle propose à Christophe et Alain d'élever l'enfant.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]