La Cigale et la Fourmi (Silly Symphony)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Cigale et la Fourmi

Titre original Grasshopper and the Ants
Réalisation Wilfred Jackson
Scénario Bill Cottrell
Sociétés de production Walt Disney Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1934

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Cigale et la Fourmi est un court métrage d'animation américain de la série des Silly Symphonies réalisé par Walt Disney, pour United Artists, sorti le 10 février 1934.

L'histoire se base sur les contes La Cigale et la Fourmi d'Ésope et de Jean de La Fontaine.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Durant un été, une cigale joue de son violon et vit de l'air du temps tandis qu'une armée de fourmis besogneuses amasse une énorme quantité de nourriture pour tenir tout l'hiver. Par sa chanson, la cigale arrive à convaincre la fourmi Andy de faire comme elle, mais avec l'arrivée de la reine, entourée d'un cortège, Andy reprend le travail. La reine avertit la cigale qu'elle risque d'être fort ennuyée une fois l'hiver venu.

L'hiver est arrivé, la cigale se retrouve affamée. À bout de force, elle décide d'aller frapper à la fourmilière pour avoir un peu à manger. Dans le tronc d'arbre qu'elles occupent, les fourmis font banquet. Elles recueillent la cigale et la mettent près du feu mais la reine prévient que seuls ceux qui travaillent peuvent rester... la reine fourmi propose alors à la cigale de jouer de la musique en guise de travail contre le gîte et le couvert... le festin reprend alors dans l'allégresse.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

D'après Russel Merritt & J.B. Kaufman[2], le film aurait été annoncé pour le 3 février 1934. C'est cette date que prend Dave Smith comme date officielle de sortie mais IMDb prend au contraire la date de dépôt de copyright, indiquée par Merritt et Kaufman, comme date de sortie.

Le film comprend la chanson The World Owes Me a Living, chantée par Pinto Colvig, dont les partitions ont été publiées[3].

La cigale a servi de base pour l'apparence de vagabond du personnage de Jiminy Cricket dans Pinocchio (1940), mais cette dernière est plus courte et ronde[4].

jean de la fontaine

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Grasshopper and the Ants (1934) sur l’Internet Movie Database
  2. a, b, c et d (en) Russel Merritt & J.B. Kaufman, Walt Disney's Silly Symphonies, p. 138
  3. a, b et c (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 244
  4. (en) Robin Allan, Walt Disney and Europe, p. 84.