La Charge des Cosaques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Charge des Cosaques (titre original : Agi Murad, il diavolo bianco) est un film d'aventure italo-yougoslave réalisé par Riccardo Freda sorti en 1960.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Vers 1850, dans les montagnes du Caucase, les troupes du tsar Nicolas 1er commandées par le prince Vorontzov livrent des combats sanglants contre Hadji Mourad surnommé « le Diable Blanc ». Ne parvenant pas à soumettre les montagnards caucasiens, le tsar décide de négocier avec les rebelles. Il charge la princesse Vorontzova d'aller porter cet ordre à son mari, le commandant en chef. L’amour que porte Saltanet à Hadji Mourad a éveillé la jalousie et la haine d'Akmet Khan. Celui-ci est un autre chef des tribus en guerre et le principal ennemi de Hadji Mourad, qui jalouse le Diable Blanc tant sur le plan militaire que sentimental.

Avec ses cavaliers, Hadji Mourad s’empare du fort russe de Tabarassan, réputé citadelle imprenable et ramène un grand nombre de prisonniers aux chefs des tribus rassemblés. Le vainqueur a promis la vie sauve aux Russes qui se sont rendus, mais pendant les festivités données en l’honneur du vainqueur, Akmet Khan fait massacrer tous les prisonniers : c’est le début d’une lutte acharnée pour le pouvoir entre les deux chefs cosaques.

Hadji, à la faveur d'une promenade, tombe aux mains de l'ennemi. Vorontzov offre la liberté à son prisonnier s'il consent à signer un traité d'alliance.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

« Avec fougue et panache, Riccardo Freda nous livre un film spectaculaire avec une photo soignée, un sens aigu de l'action, ample et romanesque à souhait[1]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Daniel Collin - Guide des Films, éditions Robert Laffont, 1990