La Chanson du dimanche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Chanson du dimanche, la série.

La Chanson du Dimanche

Description de cette image, également commentée ci-après

La Chanson du dimanche en concert le 28 juin 2009 au festival Décibulles, à Neuve-Église.

Informations générales
Surnom LCDD
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Humoristique
Années actives 2007-2012
Labels La Pêche Production
Site officiel lachansondudimanche.com
Composition du groupe
Membres Clément Marchand
Alexandre Castagnetti

La Chanson du dimanche (parfois désigné sous le sigle LCDD[1]) est un duo de chansonniers français, formé en février 2007 par Clément Marchand (guitare et chant) et Alexandre Castagnetti (synthétiseur et chant) dit « Alec ». Ce groupe s'est fait connaître en mettant en ligne sur Internet une chanson chaque dimanche.

Membres[modifier | modifier le code]

Clément Marchand (guitare et chant) et Alexandre Castagnetti, dit « Alec » (synthétiseur et chant)[2] ont étudié la musique durant leur enfance au conservatoire de musique. Ils ont mené des études supérieures d'ingénierie en télécommunications, sont sortis diplômés de la promotion 1999 de l'École Nationale Supérieure des Télécommunications[3] et ont travaillé quelque temps dans des sociétés de conseil. Avant de lancer La Chanson du dimanche, ils ont fait partie de Beaubourg[3],[4], un groupe de chansons traditionnelles franco-italiennes.

Parallèlement à ces activités de musiciens, Clément enseigne les mathématiques en BTS[3] et Alec est scénariste de cinéma [4]. Alexandre Castagnetti a co-réalisé avec Frédéric Diefenthal L'Incruste [5], Clément Marchand a participé à la musique du film. Alexandre a ensuite co-réalisé la première saison de la série télévisée Les Invincibles, dont la musique est réalisée par le duo. Les Invincibles, diffusée en 2010 par Arte, est une adaptation de la série québécoise éponyme.

Concept[modifier | modifier le code]

Alexandre Castagnetti, dit « Alec », lors d'un concert à Saint-Lô le 20 juin 2009.

Chaque samedi, le duo enregistre et filme une nouvelle chanson en vidéo dans un lieu différent : Clément est à la guitare, à gauche de l'image, en chemise beige et bretelles rouges, Alec, au clavier, est à droite en chemise verte, veste noire, et cravate gris clair. Chaque épisode commence avec un zoom arrière sur un élément de l'arrière plan en relation avec la chanson, Clément tousse (ou rigole) et Alec salue « C'est la chanson du dimanche ! La pêche ?! », lance un fond d'accompagnement sur son synthétiseur, et la chanson commence. Ils mettent ensuite l'épisode en ligne dans la nuit du samedi au dimanche, à minuit.

Thèmes et styles musicaux[modifier | modifier le code]

L'inspiration du duo vient de la vie de tous les jours et depuis l'élection présidentielle française de mai 2007[6] (Tu votes, saison 1) de l'actualité et de la société (grèves, élections, Internet...) .

Les thèmes abordés peuvent être aussi triviaux qu'un lundi en entreprise (Comme un lundi) ou les plaisirs de la vie (Bon vivant) que le traitement d'événements sociaux (Petit cheminot), économique (Super pouvoir d'achat), écologique (OGMan), people (Nicolas et Rachida) ou politique (Tu votes).

Les styles musicaux sont extrêmement variés, allant du disco au zouk-love[4], en passant par le folk et la chanson populaire.

Médiatisation[modifier | modifier le code]

Clément Marchand lors d'un concert à Saint-Lô le 20 juin 2009.

Au départ, pour les deux musiciens, la Chanson du dimanche était simplement « un jeu, une expérience rigolote » d'après Alec[4].

Mais plusieurs concerts à Paris, une première partie des Fatals Picards à Nuits-Saint-Georges (Côte-d'Or) et leur tube Petit cheminot en pleine grève des transports (novembre 2007), accroissent leur notoriété[7].

Le groupe a été popularisé par le web, notamment grâce aux sites de partage de vidéos YouTube et Dailymotion. En décembre 2007, leurs clips ont été vus près de deux millions de fois[6] et leur podcast figure dans le top 10 français, devant ceux de TF1 et de M6[4],[5].

Le duo a fait l'objet de reportages à la télévision, notamment durant le journal de 20 heures de France 2[6] puis celui de TF1[8] en décembre 2007 et dans Envoyé spécial, la suite sur France 2 en septembre 2012[9].

Saisons[modifier | modifier le code]

Saison 1[modifier | modifier le code]

La première chanson du dimanche est Bonne Humeur, parue le 18 février 2007. La saison 1 s'arrête avec Piscine Love, parue le 17 juin 2007. Le mot mystère (qu'ils doivent placer dans toutes leurs chansons) de cette saison est « piscine ».[réf. souhaitée]

Saison 2[modifier | modifier le code]

La saison 2 démarre le 23 septembre 2007 avec Back in the Business et s'arrête le 23 décembre 2007 avec La Marulanda.

Une chanson « bonus d'intersaison » Saint Valentin paraît le 3 février 2008 avec un changement d'instrumentation : Alec sur un piano droit et Clément à la guitare classique. Le mot mystère de cette saison est « vélib ».[réf. souhaitée]

Saison 3[modifier | modifier le code]

La saison 3 commence le 23 mars 2008, avec la chanson MMM-UI-UI-M, et se terminé le 22 juin 2008 avec Aaaah Chiche. Le mot mystère de cette saison est « Carla »[réf. souhaitée].

Une vidéo de mime sur la musique de Aladdin de Walt Disney Pictures sort le 5 octobre 2008. Tournée à Avignon, une autre chanson « bonus intersaison » Petit Luc paraît le 30 novembre 2008.

Saison 4[modifier | modifier le code]

La saison 4 démarre le 4 janvier 2009 avec Capitaine Madoff et se termine le 5 avril 2009 avec Dans ma maison. Le mot mystère de cette saison est « Crise »[réf. souhaitée].

Saison de l'Avent[modifier | modifier le code]

Créée pour l'émission Louise Attaque sur France 4 à l'occasion du Printemps de Bourges, une chanson « bonus inter-saison » Matmut est mise en ligne le 8 septembre 2009. Le duo participe à l'émission de télévision hebdomadaire 7 à voir sur France 3[11]. Le 18 octobre 2009, un autre « bonus inter-saison » Dur dur d'être bien né est mis en ligne.

La saison de l'Avent démarre le 8 novembre 2009, avec la chanson Être Français et prend fin le 20 décembre 2009 avec la chanson 2010 Hors service.

Coupe du monde de football de 2010[modifier | modifier le code]

En juin 2010, trois chansons réalisées à l'occasion de la Coupe du monde de football de 2010 sont diffusées sur les pages sportives du site Web du quotidien Le Monde[12].

À partir de septembre 2010, le groupe apparaît le dimanche sur Canal+ dans l'émission Tout le monde il est beau présentée par Bruce Toussaint[13].

Mini-saison non numérotée[modifier | modifier le code]

Une nouvelle mini-saison de cinq épisodes démarre le 16 janvier 2011 avec Jeunesse pour s'achever le 13 février 2011 avec Il y a de l'écho.

Saison 5[modifier | modifier le code]

En 2012 à l’occasion de l'élection présidentielle, le groupe entame une nouvelle saison, couplée avec des rendez-vous « Musique et Débat » le samedi, et une tournée en France. La saison commence le 18 février 2012 avec France forte, allusion au nouveau slogan du candidat Nicolas Sarkozy. À partir du mois de mars, le duo interprète tous les lundis soirs sa chanson mise en ligne la veille dans l'émission Des clics et des claques sur Europe 1.

Discographie[modifier | modifier le code]

Un DVD des deux premières saisons est vendu avec un CD 5 titres en juin 2008. Le DVD est de nouveau édité le 26 décembre 2008 sans le CD.

Le 23 mars 2009, leur premier album Plante un arbre sort sous le label Remark Records. Réalisé par Jean Lamoot et Jean Louis SolansIl, la plupart des chansons sont enregistrées à Bamako (Mali)[2],[14]. Le CD contient une graine de tournesol garantie « non génétiquement modifiée ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alexandre Castagnetti et Clément Marchand, La Chanson du dimanche, le Livre, Paris, éditions Pocket,‎ mars 2009, 192 p. (ISBN 2266192981)
    Publié parallèlement à l'album Plante un arbre, ce livre contient les paroles et partitions de certaines chansons, des mots croisés, des quizz, et des énigmes pour une chasse au trésor.

Tournée[modifier | modifier le code]

La Chanson du dimanche pendant les balances d'un concert à Saint-Lô le 20 juin 2009.

Au printemps 2009, après plus de six ans d'expérience de concerts durant leur participation au groupe Beaubourg[15], Alexandre Castagnetti et Clément Marchand entament leur première grande tournée en France[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

En 2010, dans le film Tout ce qui brille de Géraldine Nakache, ils jouent les musiciens de la soirée hard-discount[16].

Alexandre Castagnetti reprend son métier de réalisateur et de scénariste en 2013, pourAmour et turbulences, il met en scène l'histoire de deux ex qui se retrouvent fortuitement assis à côté dans un avion. Si Julie (interprétée par Ludivine Sagnier) fait tout pour éviter Antoine (Nicolas Bedos), ce dernier espère bien profiter des 7 heures de vol pour reconquérir son cœur. Le film est en salles en avril 2013.

Série[modifier | modifier le code]

Fin mars 2011, une série d'épisodes de 24 minutes dérivée du phénomène internet est lancée sur la chaîne Comédie ! en première partie de soirée. Victoria Abril, Mathieu Amalric, Grégory Fitoussi, Philippe Manœuvre, François Rollin et Julie Zenatti y font une apparition[17].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [vidéo] La Chanson du dimanche, « Valeur ajoutée (La Chanson du dimanche de l'Avent n°4) », sur YouTube,‎ 28 novembre 2009, s
  2. a, b et c Clément Pétreault, « "La Chanson du dimanche" passe du Web aux bacs... et garde "la pêche !" », Le Point,‎ 23 mars 2009
  3. a, b et c Stéphane Dreyfus, « Les chansonniers du dimanche », La Croix,‎ 3 avril 2008
  4. a, b, c, d et e [audio] Grégory Philipps, « La chanson du dimanche : un succès phénoménal sur internet », France Info,‎ 9 décembre 2007
  5. a et b Olivier Zilbertin, « Le joyeux rendez-vous de La chanson du dimanche », Le Monde,‎ 4 décembre 2007
  6. a, b et c [vidéo] Reportage dans le journal de 20 heures de France 2, 10 décembre 2007
  7. Mourad Guichard, « La Chanson du dimanche fait un tabac sur le net », Libération,‎ 7 décembre 2007
  8. [vidéo] Reportage dans le journal de 20 heures de TF1, 16 décembre 2007
  9. [vidéo] Élise Le Bivic, « Les étoiles de la toile, trois ans après » dans Envoyé spécial, la suite sur France 2, 15 septembre 2012
  10. a et b L'épisode 18 de la saison 1 et l'épisode 1 de la saison 2 commencent par un générique animé montrant Clément et Alec se préparant à interpréter leur titre.
  11. « 7 à voir : La chanson du dimanche chaque semaine en exclusivité » sur premiere.fr, 30 juillet 2009
  12. « La Chanson du dimanche : le Govuzela (1/5) », sur lemonde.fr,‎ 13 juin 2010
  13. Orlando Fernandes, « Tout le monde il est bof », sur telerama.fr,‎ 26 septembre 2010
  14. « La Chanson du dimanche, un concentré de bonne humeur » sur Musique.evous, 3 avril 2009.
  15. « La Chanson du dimanche: "ce qui compte pour nous, ce sont les mélodies" » sur Concertlive.fr, 13 mars 2009
  16. (en) Tout ce qui brille sur l’Internet Movie Database, consulté le 11 octobre 2010
  17. « La chanson du dimanche, la série : dès le jeudi 24 mars sur Comédie », sur leblogtvnews.com,‎ 25 février 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :