La Carapate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Carapate

Réalisation Gérard Oury
Scénario Gérard Oury
Danièle Thompson
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Sortie 1978
Durée 105 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Carapate est un film français réalisée par Gérard Oury et sorti en 1978.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En mai 1968, Jean-Philippe Duroc, un avocat taxé de gauchisme, rend visite à son client, Martial Gaulard, condamné à mort pour un meurtre qu'il n'a pas commis. À ce moment, une mutinerie éclate à la prison. Gaulard en profite et, subtilisant les habits de son avocat, parvient à s'échapper. La police est persuadée que Duroc a contribué à l'évasion et les deux hommes sont alors recherchés par toutes les polices de France.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • À la fin du film, lorsque Martial Gaulard entre dans le bureau du juge pour innocenter son avocat, Maître Jean-Philippe Duroc, celui-ci a le bas de la cravate tâchée d'encre noire. Le plan suivant sa cravate est redevenue propre, puis dans le plan d'après, Jean-Philippe Duroc trempe par mégarde sa cravate dans un encrier.

Anachronismes : La moto que vole Martial Gaulard à la fin du film est une Yamaha 500 SR. Cette moto n'existait pas en 1968. À côté se trouve également une Yamaha 500 XT sortie en 1976.


Le tracteur Massey Ferguson dans la cour n'est sorti aussi qu'en 1976 environ mais il n'est en aucun cas de 1968.

Liens externes[modifier | modifier le code]