La Cane aux œufs d'or

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Cane aux œufs d'or

Titre original The Million Dollar Duck
Réalisation Vincent McEveety
Scénario Ted Key, Roswell Rogers
Sociétés de production Walt Disney Productions
Pays d’origine États-Unis
Sortie 1971
Durée 89 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Cane aux œufs d'or (The Million Dollar Duck) est un film américain de Vincent McEveety sorti en 1971.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Albert Dooley, scientifique spécialisé dans la recherche sur le comportement des animaux, a des difficultés à payer ses factures. Sa femme, Katie, décide de réduire les frais de repas en lui préparant quotidiennement son déjeuner.

Un jour, une cane de laboratoire vole la compote de pommes de composition douteuse qu'Albert a jeté dans la poubelle, puis parvient à s'échapper du laboratoire pour finalement atterrir dans une salle de radiologie où elle est exposée brièvement aux rayons radioactifs. Ajoutant à cela les résultats désastreux de l'animal aux différents tests, Albert se voit contraint de s'en débarrasser. Il décide de la donner à son fils Jimmy qui souhaite plus que tout un animal de compagnie.

Par le fruit du hasard, Albert découvre que la cane, baptisée Charlotte, pond ses œufs dès qu'elle entend un chien aboyer, mais surtout que le jaune des œufs pondus est composé d'or pratiquement pur. Enchanté par la perspective d'une telle richesse, Albert se voit conseiller par Fred, son ami et avocat, de rester prudent et de changer l'or uniquement dans des raffineries, où on ne sera pas trop curieux sur sa provenance, voire, où personne n'irait croire l'histoire d'une cane qui pond des œufs d'or.

Malgré tout, Albert aura fort à faire pour cacher sa nouvelle richesse au fisc, dont son voisin querelleur Mr Hooper est un ardent représentant, mais aussi pour se rendre compte que l'argent ne fait pas le bonheur et que sa famille a beaucoup plus de valeur à ses yeux.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, les informations proviennent des sources suivantes : Mark Arnold[1], IMDb[2]

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs non-crédités :

Source : Dave Smith[3], Mark Arnold[4] et IMDb[2]

Sorties cinéma[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, les informations suivantes sont issues de l'Internet Movie Database[5].

  • États-Unis : 30 juin 1971, 1 septembre 1971 (New York)
  • France : 22 septembre 1971
  • Allemagne de l'ouest : 29 octobre 1971
  • Japon : 18 mars 1972
  • Finlande : 31 mars 1972
  • Suède : 8 mai 1972

Origine et production[modifier | modifier le code]

L'histoire du film a été écrite par Ted Key qui a aussi écrit Le Chat qui vient de l'espace (1978) adapté par le studio Disney et la série Adèle (Hazel, 1961-1966)[6]. Key a toutefois repris le thème de la fable d'Ésope[6].

La Cane aux œufs d'or est l'une des rares apparitions au cinéma du critique cinématographique Gene Siskel — seulement trois films — aux cotés du film d'horreur Maniac (1980) et de la comédie Black Sheep (1996)[7],[8],[9].

Vincent McEveety assistant réalisateur sur plusieurs productions du studio Disney devient pour la première fois réalisateur[6]. C'est le premier de plus d'une douzaine de long métrages réalisés pour Walt Disney Productions[6]. L'animation de canard au début du film a été réalisée par Ward Kimball et Ted Berman[4]. Le tournage a duré d'août à octobre 1970[6]. Plusieurs auteurs remarquent que le titre du film original soit en toutes lettres The Million Dollar Duck alors que l'affiche comporte des chiffres $1,000,000 Dollar Duck[6].

L'acteur Frank Cady a accepter un rôle dans le film après l'arrêt des séries télévisées Les Arpents verts et Petticoat Junction[6]. C'est le premier film de George O'Hanlon pour Disney, acteur plutôt connu pour les courts métrages et la voix de George Jetson dans Les Jetson[6]. L'acteur Tony Roberts avait lui durant la période de tournage un rôle dans la comédie musicale Promises, Promises alors présentée à San Francisco et devait fait l'aller-retour avec Los Angeles six fois par semaine[6]. Peter Renaday ou Pete Renoudet joue dans ce film l'un de ses plus grands rôles pour Disney alors qu'il joue de nombreux petits rôles dans les productions du studios durant les années 1960 et 1970, narre de nombreux documentaires et donne sa voix à des attractions des parcs Disney[6].

Sortie et accueil[modifier | modifier le code]

La sortie du film a été précédée d'une adaptation en bande dessinée dans le magazine Walt Disney Showcase publié en octobre 1971[10].

Le film a été diffusé en deux épisodes dans l'émission The Wonderful World of Disney le 8 et le 15 septembre 1974 sur NBC[11] puis à nouveau en 1979 et 1982[6].

Le film a été édité en vidéo en 1986[3].

Analyse[modifier | modifier le code]

Pour Mark Arnold, La Cane aux œufs d'or est une comédie à succès du studio Disney, bien meilleure que Scandalous John sorti quelques jours plus tôt en raison d'un meilleure scénario[6]. C'est l'un des Disney préférés de Mark Arnold[6].

Le film comporte une référence à Un amour de Coccinelle (1968) en montrant dans la course-poursuite à la fin du film, une Volkswagen Coccinelle avec la même plaque d'immatriculation OFP 857[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]