La Bible (film, 1966)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bible.

La Bible

Titre original The Bible: In the Beginning...
Réalisation John Huston
Scénario Vittorio Bonicelli
Christopher Fry
Jonathan Griffin
Ivo Perilli
Acteurs principaux
Sociétés de production Dino De Laurentiis Cinematografica
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Italie Italie
Genre film biblique historique
Sortie 1966
Durée 174 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Bible (The Bible: In the Beginning...) est un film américano-italien réalisé par John Huston, sorti en 1966.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film raconte les 22 premiers chapitres de la Genèse et se divise en trois grandes sections : Adam et Ève, l'Arche de Noé et l'histoire d'Abraham. Il y a également deux sections plus courtes : la construction de la Tour de Babel, située entre celles de Noé et d'Abraham, et celle de la destruction de Sodome et de Gomorrhe, intégrée dans la section d'Abraham. L'idée générale du film sont les alliances passées entre la divinité et l'humanité (Adam et Ève, Noé, Abraham) et les moments où ces alliances furent rompues (Babel, Sodome et Gomorrhe).

La section d'Adam et Ève commence par la Création. L'histoire d'Adam et Ève est évidemment centrée sur l'épisode du serpent dans le Jardin d'Éden. Elle se termine par le meurtre d'Abel par son frère Caïn, condamné à errer sur la Terre pour le restant de sa vie.

La section sur Noé est racontée de façon quelque peu humoristique. Le patriarche y est décrit comme un personnage simple et sympathique vivant une belle relation avec les animaux dans l'arche pendant le déluge. Sa famille se pose des questions sur ses agissements, mais ne conteste jamais son autorité et lui fait confiance.

L'histoire d'Abraham, par contre, est dépeinte de façon beaucoup plus sombre. L'homme est décrit comme le constructeur d'une nation, le leader de son peuple, un pionnier et un guerrier qui craint Dieu plus que tout. Dieu l'a fait venir en pays de Canaan et lui a promis cette terre pour sa descendance. L'action d'Abraham est centrée sur l'attente d'un enfant que Dieu lui a également promis et que Sarah doit enfanter, mais qui se fait attendre. La naissance d'Isaac est donc un joyeux événement. Malheureusement, Abraham est littéralement assommé lorsque Dieu lui demande de le lui sacrifier quelques années plus tard. Il décide tout de même de lui obéir, mais le Seigneur arrête son bras au dernier moment. Cette dernière scène est probablement le moment le plus intense du film.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Dino De Laurentiis avait annoncé, à l'époque, que ce film devait être le premier d'une série faisant revivre les livres de la Bible. Ce projet très coûteux ne s'est jamais réalisé.
  • C'est John Huston qui avait eu l'idée originale de demander à Charles Chaplin de jouer le rôle de Noé. Chaplin a refusé parce qu'il n'aimait pas l'idée d'apparaître dans un film dirigé par un autre réalisateur. John Huston a décidé d'interpréter lui-même le rôle de Noé.
  • Les animaux utilisés pour la scène du déluge proviennent du zoo de Rome.
  • Le tournage s'est déroulé de mai à décembre 1964.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]