Disney's DuckTales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Disney's DuckTales
image

Éditeur Capcom
Développeur Capcom

Date de sortie 1989-1990
Genre Plate-forme
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme
Console(s)
Console(s) portable(s)
Contrôle manette

Disney's DuckTales (traduit par La Bande à Picsou) est un jeu vidéo de plate-forme adapté de la série d'animation éponyme La Bande à Picsou. Le jeu, développé par Capcom est d'abord sorti aux États-Unis sur NES en 1989 avant d'être porté sur Game Boy l'année suivante.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur dirige Balthazar Picsou parti à la recherche de trésors légendaires, à travers 5 niveaux à défilement horizontal, représentant chacun une région du monde. Picsou peut se déplacer, sauter et utiliser sa canne pour envoyer des projectiles sur ses différents adversaires ou pour rebondir lors d'un saut pour atteindre une plus grande hauteur.

Tout au long de l'aventure, on croise de nombreux personnages de la série :

Personnages aidant le joueur[modifier | modifier le code]

  • Zaza ; Riri, Fifi et Loulou : à différents endroits, ils donnent des indications au joueur.
  • Flagada Jones : au milieu de chaque niveau, il propose au joueur de le ramener à la maison, pour y stocker les richesses amassées jusque là, en passant parfois par un niveau secret riche en diamants[1].
  • Mamie Baba : distribue des gâteaux, redonnant un point de vie au joueur.
  • Géo Trouvetou : donne de nouveaux pouvoirs à Picsou.
  • Robotik : aide à ouvrir un passage dans le niveau The Moon.

Ennemis[modifier | modifier le code]

En plus des nombreux petits ennemis (insectes, animaux, fantomes…), le joueur doit affronter des adversaires issus de la série animée.

  • Les Rapetou : volent les richesses du joueur lorsqu'ils le touchent dans le niveau The Moon.
  • Miss Tick : boss du niveau Transylvania.
  • Gripsou : apparaît au dernier moment pour tenter de voler le trésor.

Niveaux[modifier | modifier le code]

Les niveaux sont également des lieux de la série télévisée, connus pour leurs trésors légendaires.

Lorsque ces 5 niveaux sont terminés, le joueur est envoyé à nouveau dans le niveau Transylvania, où il doit parcourir un chemin différent pour trouver et affronter le boss ultime.

Chacun de ces niveaux peut être fait dans n'importe quel ordre. Pour atteindre le boss de African Mines, une clé, que l'on trouve dans Transylvania, est cependant nécessaire.

En plus de ces 5 trésors légendaires, il existe 2 trésors cachés (dans les niveaux African Mines et The Moon). Il est possible d'obtenir une fin alternative si on réunit tous ces trésors et plus de $10.000.000 de richesses à la fin du jeu.

Suite et adaptations[modifier | modifier le code]

  • La version Game Boy est sensiblement la même au niveau du gameplay. Les niveaux ont toutefois été raccourcis, et les graphismes adaptés au niveau graphique de la console portable.
  • Le jeu a connu une suite en 1993 sur NES et Gameboy, Disney's DuckTales 2, au gameplay à peu près similaire. Toutefois, il connut un succès moindre, la plupart des joueurs ayant déjà à cette époque abandonné la NES au profit de la Super Nintendo.

Remake[modifier | modifier le code]

Le studio américain WayForward Technologies a développé un remake nommé DuckTales Remastered. Ce remake du jeu original est sorti en téléchargement à l'été 2013 sur les plates-formes de téléchargement de la PlayStation 3, Xbox 360, Wii U ainsi que PC[2].

Le prologue et le niveau final sont inédits. Les 5 niveaux centraux ont été repris du jeu original et allongés. De plus, contrairement au jeu original, il n'y a pas de clé à aller chercher en Transylvanie. Le bureau de Picsou sert de lieu entre les niveaux. Le joueur peut acheter des images et des musiques dans la galerie, sélectionner le niveau auquel il va jouer et plonger dans le coffre-fort de Picsou.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lorsque le chiffre des dizaines de milliers de la fortune amassée par Picsou est égal à 7 : Aglamau, « Duck Tales », Oldiesrising.com
  2. Chris, « WOO-HOO! DuckTales is back », Capcom,‎ 2013
  3. Thème de la Lune a cappella par Smooth McGroove