La Ballade de Mulan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mulan (homonymie).
Ballade de Mulan
Genre yuefu
Version originale
Langue originale chinois
Pays d'origine Chine
Date de parution originale ive ‑ ve siècles
Version française

Mulan shi ou la Ballade de Mulan (chinois 木蘭詩, pinyin Mùlán shī) est une ballade chinoise des ive ‑ ve siècles, composée sous l'une des dynasties du Nord.

Le texte, d'un peu plus de trois cents caractères, raconte l'histoire de Mulan qui décide, son père étant appelé à servir à l'armée, de se déguiser en homme pour prendre sa place.

La ballade appartient à la catégorie des yuefu. Elle a été adaptée sous forme de plusieurs minge (zh) (chansons folkloriques). Une ballade pour tambour (Mulan ci) lui prête un caractère érotique. Au théâtre, le dramaturge Xu Wei (1521-1593) l'a adaptée sous la forme d'un zaju, Ci Mulan ti fu cong jun[1].

Son histoire a été adaptée au cinéma (par le dessin animé de Disney Mulan et le film chinois Mulan, la guerrière légendaire).

Traductions[modifier | modifier le code]

  • « Romance de Mou-lân », trad. Stanislas Julien, Revue de Paris, tome 37, 1832. [lire en ligne]
  • Paul Demiéville (dir.), Anthologie de la poésie chinoise classique, Paris, Gallimard, 1962, rééd. coll. « Poésie » — « La ballade de Mou-lan », p. 213-214
  • Jacques Pimpaneau, Chine. Littérature populaire. Chanteurs, conteurs, bateleurs, Philippe Picquier, 1991, p. 72-73.
  • Jacques Pimpaneau, Anthologie de la littérature chinoise classique, Arles, Éditions Philippe Picquier, 2004, p. 242-244.

Références[modifier | modifier le code]

  1. André Lévy (dir.), Dictionnaire de littérature chinoise, Presses universitaires de France, coll. « Quadrige », 1994, rééd. 2000, p. 223-224

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Texte chinois et traduction française