LISA Pathfinder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

LISA Pathfinder

Caractéristiques
Organisation ESA
Domaine Interférométrie
Statut En cours de développement
Masse 1 900 kg
Lancement 2015
Lanceur Vega
Durée 180 jours
Orbite de Lissajous (L1)
Site Site officiel

LISA Pathfinder ou SMART-2 (Small Missions for Advanced Research in Technology) est un satellite de l'Agence spatiale européenne dont le lancement est planifié en 2015 et qui doit permettre de valider les technologies qui sont retenues pour le futur satellite LISA. Celui-ci a pour objectif d'effectuer des observations des ondes gravitationnelles en utilisant une grappe de 3 satellites mettant en œuvre des techniques d'interférométrie laser nécessitant des mesures d'une grande précision. LISA Pathfinder doit permettre de valider en particulier les accéléromètres capacitifs, micro-accélérateurs, compensateurs de trainée des satellites, et bancs optiques.

Objectifs[modifier | modifier le code]

LISA Pathfinder doit valider le système de pilotage à traînée compensée, dont la performance attendue est de 10-14 ms-2Hz-1/2 et qui ne peut être testé sur Terre du fait de la gravité. Le satellite doit [1]:

  • démontrer qu'une masse d'épreuve peut être placée en chute libre
  • valider le fonctionnement de l'interféromètre laser avec un miroir en chute libre
  • vérifier la fiabilité dans la durée des micropropulseurs, des laser et de l'optique dans l'environnement spatial.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

LISA Pathfinder a une masse de 1 900 kg. Il comprend le module de propulsion disposant de 1 100 kg d'ergols liquides chargé de placer LISA Pathfinder sur son orbite de travail et le satellite scientifique proprement dit dont la masse est de 420 kg. Le satellite embarque deux expériences[2] :

  • Le LTP (LISA Technology Package) contient deux épreuves de masse qui ont la forme de cubes de 46 mm de côté et qui doivent servir à la fois de miroir pour l'interféromètre et de référentiel inertiel pour le système de contrôle de position. Le LTP est un modèle réduit de l'interféromètre LISA : alors que la distance entre miroirs sera de 5 millions de kilomètres pour LISA, elle est de 35 cm sur LISA Pathfinder.
  • Le DRS (Disturbance Reduction System) est un système de contrôle de position du satellite développé par la NASA qui est chargé de compenser toutes les forces s'exerçant sur le satellite autres que celles de la gravité telle que la pression de radiation. Il utilise des micropropulseurs ioniques à poussée continue(FEEP pour Field Emission Electric Propulsion) et maintenir le satellite centré autour d'un point de référence en chute libre.

Déroulement de la mission[modifier | modifier le code]

Le satellite doit être lancé par la fusée européenne Vega sur une orbite basse elliptique de 200 × 1 620 km avec une inclinaison de 5,3°. En utilisant ses propres moteurs, qui doivent lui fournir un delta-V de 3,1 km/s, LISA Pathfinder doit accroitre l'altitude de son apogée à quinze reprises et, au bout de 3 semaines, échapper à l'attraction de la Terre et se trouver près du point de Lagrange L1, à 1,5 million de kilomètres en position quasi stable. Le module de propulsion est largué avant l'arrivée à L1. LISA Pathfinder entame alors sa mission pour une durée prévue de 6 mois en parcourant une orbite de Lissajous autour de L1[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « LISA Pathfinder : Objectives », ESA (consulté le 4 avril 2011)
  2. (en) « LISA Pathfinder : Instruments », ESA (consulté le 4 avril 2011)
  3. (en) « LISA Pathfinder : Orbit/Navigation », ESA (consulté le 4 avril 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]