LG1 Mark II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nexter LG1 Mark II
Image illustrative de l'article LG1 Mark II
Un obusier LG-1 de 105 mm en démonstration lors des journées portes ouvertes de l'armée singapourienne.
Présentation
Pays France
Type Obusier
Munitions 105 mm OTAN
Fabricant GIAT Industries, devenues Nexter
Durée de service 1992
Poids et dimensions
Longueur du canon 3150 mm
Caractéristiques techniques
Portée maximale 19 500 m
Cadence de tir 12 coups par minute

Le LG1 Mark II est un obusier de 105 mm produit par le fabricant d'armes français Nexter.

Il est utilisé pour procurer un appui-feu d’artillerie aux forces légères, très mobiles. La pièce est normalement tractée, mais elle peut aussi être héliportée, parachutée et aérotransportée. L’obusier LG1 peut engager des objectifs jusqu’à 19 km.

Conception[modifier | modifier le code]

L’obusier LG1 est une pièce d’artillerie tractée de 105 mm mise en service à partir de 1992 et dont les principales caractéristiques sont son faible poids et sa grande précision à grande distance. Sa construction légère donne au canon une durée de vie relativement courte. Le nombre de coups estimé avant changement du canon est d’environ 7500 en théorie ; cependant, dans la pratique, le seuil est plutôt autour de 1500. Le canon a été spécifiquement étudié en vue d‘une utilisation par les forces de déploiement rapide avec pour conséquence la priorité donnée à la rusticité, la facilité d’emploi et le poids réduit. Il peut tirer toutes les munitions standard de l’OTAN de 105 mm, pour une portée pouvant atteindre 18,5 km à 19,5 km avec les obus HE-ER G2 et US M913.

Déploiement[modifier | modifier le code]

Le LG1 a été acquis par la composante Terre de l’armée belge, par l’armée de terre canadienne, l’armée indonésienne, l’armée singapourienne (en) et l’armée royale thaïlandaise.

La version en service dans l’armée canadienne est le LG1 Mark II, dont 28 exemplaires ont été acquis par le Royal Canadian Horse Artillery. GIAT a fourni les premiers obusiers en 1996 et la livraison s’est achevée en novembre 1997 ; les derniers matériels ont été livrés directement aux unités servant en Bosnie-Herzégovine.

Améliorations programmées[modifier | modifier le code]

En août 2005, DEPRO (GVB) Incorporated — une entreprise de défense canadienne — est retenue par les forces armées canadiennes pour améliorer leurs LG-1 : un nouveau frein de bouche amélioré, des ailettes redessinées pour une stabilité améliorée pendant le tir et des pneus plus larges en remplacement des petits pneumatiques Pirelli (qui se sont avérés peu appropriés pour une bonne adhérence au sol en déplacement). Cet ensemble d’améliorations est supposé apporter aux obusiers LG-1 une durée de vie allongée, plus de fiabilité et un accroissement de la marge de sécurité pour les servants.

Engagements[modifier | modifier le code]

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]