LCP (chaîne de télévision)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis LCP Assemblée nationale)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec La Chaîne parlementaire.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir LCP.
Image illustrative de l'article LCP (chaîne de télévision)

Création
Propriétaire Assemblée nationale
Slogan « Voir la politique en grand »
Format d'image 576i (SDTV)
Langue Français
Pays Drapeau de la France France
Statut Chaîne publique d'information parlementaire et politique
Siège social 126, rue de l'Université Paris (7e arrondissement)
Site Web LCP.fr
Diffusion
Diffusion Numérique terrestre, satellite, câble, xDSL et Web.

LCP, officiellement LCP - Assemblée nationale ou LCP-AN, dont l'acronyme signifie littéralement « La Chaîne Parlementaire Assemblée nationale », fondée le , est la chaîne de télévision de l'Assemblée nationale française. LCP AN émet ses programmes 24 heures sur 24 par satellite, le câble, sur Internet et sur les réseaux IPTV ou DSL mais émet en alternance avec Public Sénat, la chaîne de télévision du Sénat, sur le canal numéro 13 de la TNT. À ne pas confondre avec La Chaîne Parlementaire.

La Chaîne Parlementaire regroupe deux sociétés de programmes distinctes et indépendantes

Historique[modifier | modifier le code]

Article principal : La Chaîne parlementaire.
Articles détaillés : LCP (chaîne de télévision) et Public Sénat.

Conçue pour constituer à parité le canal de La Chaîne parlementaire créée le 30 décembre 1999[1], LCP, fondée le , émet en alternance avec Public Sénat.

Le 13 décembre 2007, LCP lance une diffusion de ses programmes 24 heures sur 24 sur Internet, notamment en xDSL où elle dispose de canaux non partagés avec la chaîne du Sénat. Depuis cette date, elle propose sur son site Internet un nombre croissant de programmes en intégralité.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Logos[modifier | modifier le code]

Slogans[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?
  • 2000-2004 : « La chaîne qui aime la République et qui l'affiche »
  • 2005-2006 : « Vivre la République »
  • Depuis 2007 : « Voir la politique en Grand »

Politique éditoriale[modifier | modifier le code]

LCP remplit une mission de service public, d'information et de formation des citoyens à la vie publique, par des programmes parlementaires, éducatifs et civiques. Elle anime et fait connaître à travers principalement la vie parlementaire mais également la vie politique et culturelle, tant au niveau local, national, qu'international, les grands débats de notre société. Dans le cadre de son indépendance éditoriale, la chaîne veille en permanence à ce que l'impartialité et l'objectivité de ses programmes soient respectées.

LCP se présente comme la chaîne de la politique, misant sur la qualité des programmes grâce à son affranchissement de tout impératif quantitatif (les revenus de LCP ne sont par exemple pas tirés de revenus publicitaires, la chaîne n'en diffusant pas).

Les programmes sont déclinés autour de la vocation d'information politique de la chaîne, qui se veut être la source crédible de l'information politique. Ainsi sont proposés des magazines, des débats, des documentaires exclusifs, la retransmission en direct des événements importants (avec sa consœur du Sénat), mais aussi du cinéma, et des programmes interactifs.

Organisation[modifier | modifier le code]

Capital[modifier | modifier le code]

LCP est une Société anonyme au capital de 40 000 €. Instituée par la loi n°99-1174 du 30 décembre 1999[2], elle est détenue à 100 % par l'Assemblée nationale française.

Budget[modifier | modifier le code]

Voté chaque année par le Bureau de l'Assemblée nationale, le budget de LCP est investi pour 65 % dans la production et l’achat de programmes. Une part chaque année croissante est attribuée aux frais de diffusion de la Télévision numérique terrestre (25 %). Enfin, 10 % du budget global de la chaîne sont consacrés aux frais généraux.[réf. souhaitée]

Budget de LCP
2000 5,91 millions d'euros[réf. souhaitée]
2001 6,1 millions d'euros[réf. souhaitée]
2002 6,86 millions d'euros[réf. souhaitée]
2003 6,86 millions d'euros[réf. souhaitée]
2004 6,96 millions d'euros[réf. souhaitée]
2005 9,41 millions d'euros[réf. souhaitée]
2006 11 millions d'euros[réf. souhaitée]
2007 12,75 millions d'euros[réf. souhaitée]
2008 14 millions d'euros[réf. souhaitée]
2009 15,1 millions d'euros[réf. souhaitée]
2010 15,3 millions d'euros[réf. souhaitée]
2011 15,9 millions d'euros[3]

Conseil d'administration[modifier | modifier le code]

Le Président de l'Assemblée nationale est membre de droit du Conseil d'administration. Tous les groupes politiques de l'Assemblée nationale disposent également d'un représentant au Conseil d'administration, indépendamment du nombre de leurs membres.

Présidents-Directeurs généraux[modifier | modifier le code]

Locaux[modifier | modifier le code]

Le siège social de la chaîne parlementaire se trouve au 106 rue de l'Université dans le 7e arrondissement de Paris, à proximité immédiate de l'Assemblée nationale où est situé son studio principal, au sous-sol du Palais Bourbon.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Outre la diffusion sur La Chaîne parlementaire, LCP est diffusé 24 heures sur 24 sur Alicebox TV, Neufbox TV de SFR, Freebox TV, Bbox TV et Orange TV.

Émissions[modifier | modifier le code]

  • Politique Matin : matinale de débat et d'information animée par Patrick Chêne de h 30 à h 30.
  • Questions d'info : émission politique confrontant un homme politique à deux journalistes,Marie-Eve Malouines de France Info,Patrick Roger du quotidien Le Monde et à Frédéric Haziza de LCP, diffusée chaque mercredi à 20h30.
  • Parlez-moi d'ailleurs : magazine mensuel d'actualité internationale présenté par Franz-Olivier Giesbert.
  • Ça vous regarde : émission interactive et quotidienne présentée par Arnaud Ardoin parfois remplaçée par Myriam Encaoua
  • Toques et politique : la cuisine revisitée par les politiques présenté par Benjamin Vincent
  • Tout dépend 2 : émission de débat itinérant entre une personnalité politique et des jeunes animée par Benjamin Vincent
  • Top Questions : retransmission de trois questions au Gouvernement posées lors des séances à l'Assemblée Nationale, le mardi et mercredi.
  • Europe Hebdo : magazine d'information sur l'actualité de l'Union Européenne
  • La séance continue : à l'issue des séances de Questions au Gouvernement, Thomas Soulié anime un magazine permettant de mieux comprendre les implications des questions posées par les parlementaires.
  • Entre les lignes : émission hebdomadaire d'actualité
  • Bondy Blog Café : club de presse en banlieue, en partenariat avec Bondy Blog
  • Politiques : Serge Moati reçoit chaque semaine une personnalité politique, en partenariat avec Europe 1 et Dailymotion
  • La cité du livre : magazine hebdomadaire décryptant le monde du livre
  • Ca va, ça vient : magazine revenant sur les grandes lois qui ont marqué la Veme République
  • L'écho des lois : programme court expliquant l'impact sur les quotidiens des Français, des lois votées
  • Egaux mais pas trop : magazine mensuel mettant en avant les applications concrètes de la notion d'égalité dans la France d'aujourd'hui, que ce soit les entreprises, les institutions publiques ou autres.
  • Etat de santé : magazine mensuel sur les questions de santé publique
  • Transportez-moi : magazine mensuel sur le thème de la mobilité
  • J'aimerai vous y voir ! : magazine suivant un élu dans sa circonscription et le mettant dans des situations du quotidien de ses administrés.
  • Mediapol : magazine consacré à la communication
  • Grand écran : émission avec un film ou un documentaire suivi d'un débat
  • Journal de la défense : magazine mensuel consacré aux questions de défense et au monde militaire


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Public Sénat, « Public Sénat : dates clés », sur publicsenat.fr (consulté le 3 juillet 2012)
  2. Loi 99-1174 portant création de La Chaîne parlementaire : http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000762241
  3. (fr) [PDF] LCP, « Dossier de presse 2010-2011 », sur lcp.fr,‎ septembre 2011, p. 76
  4. (fr) « Gérard Leclerc nommé président de LCP », sur Le Figaro,‎ 13 mai 2009

Lien externe[modifier | modifier le code]