LAG

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

LAG est une compagnie belge fondée en 1947 par deux frères, Lambert et Arnold Geusens, d'où le nom.

Histoire[modifier | modifier le code]

Basés à Bree, province de Limbourg, les flamands se lancent d'abord dans la fabrication d'engins de génie civil. Activité vite abandonnée au profit des semi-remorques, plus particulièrement les citernes, qui requièrent une grande maîtrise technique -- emboutissage de métaux spéciaux, comme l'aluminium ou l'inox. L'industrie pétrolière est un débouché parmi d'autres. LAG fera aussi plus tard, des bennes basculantes.

En 1974, De Decker Van Riet, firme locale qui effectue quelques liaisons interurbaines par car à côté de sa branche citernes, convainc son principal fournisseur, de se diversifier. En lançant une ligne de produits à destination du transport de voyageurs. Après hésitation, LAG s'engouffre dans la brèche, en commençant par la base: petites séries de cars mixtes, scolaire et ligne. La demande s'accroît, ce qui oblige à monter en gamme. Les véhicules de tourisme débarquent vers la fin de la décennie, une division dédiée, LAG Bus, est mise en place.

En 1984 est présenté le Panoramic, premier modèle phare du limbourgeois, qui connaît une belle carrière de l'autre côté de l'Atlantique. Il est construit sur châssis Renault ou Volvo, avec des moteurs DAF Trucks et MAN AG. Suit cinq ans plus tard l'EOS 100, dernière production spécifiquement LAG.

Ne pouvant plus supporter les coûts de développement tant des produits que du site, le voisin Van Hool -- lui aussi producteur de citernes et semis diverses à côté de son activité voyageurs --, absorbe LAG Bus à l'été 1990. L'activité marchandises existe encore aujourd'hui.

LAG Trailers N.V. poursuit ainsi son chemin seul. En 1996, le néerlandais Burg Industries B.V. l'absorbe à son tour. La société flamande emploie à ce jour 500 salariés, et sort annuellement plus de 2 000 véhicules de tous types.


Produits[modifier | modifier le code]

Simple dénomination de modèle, EOS devient une véritable marque commerciale. Désignant, sous la raison complète EOS Coach Manufacturing Co., le constructeur disparu. Van Hool développe une gamme complète, couvrant tous les créneaux, selon longueurs, hauteurs...:

  • EOS 80 (carrosserie basse & courte);
  • EOS 90/90L (basse-longue);
  • EOS 200/200L (100 à caisse légèrement retouchée);
  • EOS 233 (grande longueur, presque 14m, 3 essieux).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]